Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : deux entreprises sarthoises se lancent dans la fabrication de panneaux en plexiglas

-
Par , France Bleu Maine

Deux entreprises de Roézé-sur-Sarthe se lancent dans la fabrication de plaques transparentes qu’on installe sur les guichets, les caisses pour éviter la contamination. Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, les commandes se multiplient.

Ces panneaux de protection sont commandés par les commerçants mais aussi les collectivités et la gendarmerie
Ces panneaux de protection sont commandés par les commerçants mais aussi les collectivités et la gendarmerie © Maxppp - Tom Weller

A Roézé-sur-Sarhte, deux entreprises voisines fabriquent des panneaux de protection en plexiglas. Des hygiaphones ou de simples plaques transparentes de 80 centimètres de haut conçues pour protéger les salariés en lien avec le public. 

Des carnets de commandes bien remplis

Depuis les annonces du confinement, le 17 mars dernier, les commandes arrivent de partout : des collectivités, des gendarmes, des supermarchés mais aussi de petits commerçants. "On livre des pharmaciens, des boulangers, des charcutiers, en ce moment on est un peu surbookés", nous dit par téléphone Marie Harasse, la co-gérante de Polydéco. 

Sur ces plaques, les commerçants constatent des traces de postillons partout

Sa société gère toute la partie commercialisation et commandes. Et c'est dans l'atelier d'en face, chez Avenplast, qu'on fabrique ces panneaux de protection. "Il sont destinés aux vendeurs, ceux qui sont derrière le comptoir. Le but est de les protéger des projections des clients. On voit que ça fonctionne bien, car quand les commerçants nettoient les panneaux le soir, ils constatent qu'il y a des traces de postillons partout", explique Sébastien Cormier l'un des patrons d'Avenplast.

On ne trouve plus de plexiglas en France

Pour répondre à la forte demande, l’atelier tourne de 6 heures du matin à 20h30. Mais un problème va vite se poser : celui de l’approvisionnement en matière première. "Aujourd'hui, il n'y a plus de plexiglas en France. Heureusement, j'ai anticipé. J'ai pu acheter six tonnes de matière première dès les premières annonces de confinement. C'est conséquent mais on a peur d'être en rupture de matière d'ici 15 jours", s'inquiète le fabricant.

Son entreprise envisage déjà de se fournir en Suède pour trouver de la matière première.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu