Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : des kits d'hygiène bientôt distribués dans les bidonvilles de l'agglomération nantaise

Par

Pour faire face au coronavirus, des mesures sont mises en place depuis quinze jours dans les bidonvilles de l'agglomération nantaise. Des savons ont notamment été distribués. Et des kits d'hygiène vont l'être dans les jours à venir.

Un camp de roms Un camp de roms
Un camp de roms © Maxppp - AR

Les populations les plus vulnérables sont particulièrement exposées au coronavirus. Parmi elles, la population rom. Dans l'agglomération nantaise, plus de 2000 personnes vivent dans un bidonville. Les autorités en ont recensé une quarantaine à travers neuf communes (Nantes, Couëron, Rezé, Orvault, Carquefou, Saint Luce, Saint-Herblain, Bouguenais et Vertou).

Publicité
Logo France Bleu

Plus de 3000 savons récupérés et distribués 

Depuis quinze jours, l'Etat, les collectivités et les associations se mobilisent dans ces campements où la promiscuité ne fait pas bon ménage avec les mesures de distanciation sociale prônées par le gouvernement. "Dans ces bidonvilles, n_ous avons distribué trois savons par famille la semaine dernière_", précise Cécile Coutant de l'association Les Forges Médiation. L'accès à l'eau a également été amélioré. "Des points d'eau ont été installés sur tous les campements ainsi que des bennes à ordures", reconnait Marie-Hélène Nédélec, en charge des hébergements spécifiques à Nantes Métropole. 

Plus de 7000 kits d'hygiène commandés

Pour venir en aide à ces femmes et ces hommes précaires, Nantes Métropole s'apprête également à commander plus de 7000 kits d'hygiène. A l'intérieur, du savon, des mouchoirs et du gel douche. Tous seront prochainement distribués sur ces campements. 

Pour l'instant, il n'y a pas eu de cas suspect de coronavirus sur l'ensemble des bidonvilles nantais - Marie-Hélène Nédélec

L'autre chantier, c'est désormais d'éviter le décrochage scolaire des enfants qui vivent dans ces bidonvilles. "Il n'y a pas d'internet et donc pas de cours disponibles", conclut Marie-Hélène Nédélec. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu