Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus en Dordogne : 38% de pertes de chiffre d'affaires pour les sites gérés par la Semitour

-
Par , France Bleu Périgord

La Semitour qui gère les sites touristiques en Dordogne enregistre 38% de pertes de chiffres d'affaires par rapport à l'an dernier. L'annonce du reconfinement place la majorité des salariés en chômage partiel.

Le château de Biron est l'un des sites touristiques de Dordogne gérés par la Semitour.
Le château de Biron est l'un des sites touristiques de Dordogne gérés par la Semitour. © Radio France - Corinne Duval

Le reconfinement entraîne de fait, la fermeture de tous les sites touristiques de Dordogne. Ceux gérés par le département sont réunis au sein de la Semitour avec notamment Lascaux 4, le cloître du Buisson-de-Cadouin ou encore le Château de Biron. Pour André Barbé, le président de la Semitour, la crise sanitaire entraîne, à ce jour, la perte de 38% de chiffres d'affaires par rapport à l'année dernière, soit environ 3 millions 800.000 euros de pertes. "Ce sont des pertes qu'on assumera, explique André Barbé, on a trouvé des solutions financières pour passer l'année 2020 et pour l'année 2021".

l'espoir de sauver noël

André Barbé regrette que le gouvernement n'ait pas attendu la fin des vacances scolaires pour commencer le confinement". Ce reconfinement général a des conséquences sur le mois de novembre et notamment "des conséquences financières pour passer un hiver qui est déjà compliqué". André Barbé espère pouvoir rouvrir pendant les vacances de noël, "c'est l'espoir, sauver les vacances de noël".

95 salariés en chômage partiel

 La Semitour qui maintient ses sites ouverts toutes l'année va donc interrompre ses recrutements saisonniers. Pour ses 100 salariés permanents, il n'y aura pas de licenciement. 95 sont placés en chômage partiel et cinq continuent de travailler sur l'administratif, pour régler les factures des fournisseurs au siège social à Périgueux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess