Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Dordogne :Le tourisme est à l'arrêt et de grosses incertitudes planent sur la saison estivale

-
Par , France Bleu Périgord

Ce qui pèse le plus aujourd'hui sur les acteurs du tourisme, c'est le manque de perspective. Après avoir fait une croix sur les vacances de Pâques, il faut envisager une saison estivale compliquée. La propriétaire du château de Castelnaud et des jardins de Marqueyssac navigue à vue.

Plus aucun visiteur depuis la mi-mars au château de Castelnaud comme dans les jardins de Marqueyssac.
Plus aucun visiteur depuis la mi-mars au château de Castelnaud comme dans les jardins de Marqueyssac. © Maxppp - Jean-Jacques Sauby

Depuis le 17 mars, le monde du tourisme est comme figé. Aucune activité, personnel au chômage partiel et des perspectives très floues pour l'avenir. Or le tourisme pèse lourd dans l'économie du département : avec plus de trois millions de visiteurs chaque année, la Dordogne est le premier département de France, hors départements côtiers, en terme de nuitées.  Et le tourisme pèse pour plus de 20 % dans l'économie départementale.

Quel tourisme ? A quel horizon ? s'interroge la propriétaire des jardins de Marqueyssac 

Geneviève Rossillon est la présidente de la société Kleber-Rossillon qui gère plus d'une dizaine de sites patrimoniaux en France dont la grotte Chauvet en Ardèche, ainsi que les jardins de Marqueyssac et le château de Castelnaud en Dordogne. "Les sites sont complètement fermés depuis mi-mars, du jour au lendemain" note-t-elle. "Nous n'avons plus aucune source financière et la quasi totalité des salariés est au chômage partiel."

Geneviève Rossillon s'interroge comme tous les acteurs du tourisme. De quoi sera fait la saison estivale ? Les vacances de Pâques sont déjà perdues. A quand le feu vert pour redémarrer ? Quel tourisme pour l'été prochain ? Seule certitude note Geneviève Rossillon : "les touristes ne viendront pas de l'étranger. Alors que les allemands et les anglais forment un gros contingent d'ordinaire. Il faudra s'adapter à une clientèle française dans le cadre de contraintes sanitaires peut-être assez lourdes. Mais on en est encore pas là".

Geneviève Rossillon, présidente de la société Kleber-Rossillon, propriétaire du château de Castelnaud et des jardins de Marqueyssac.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess