Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Coronavirus en Dordogne : un hôtel luxueux propose des chambres aux soignants

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Le patron du groupe du Vieux-Logis, un hôtel quatre étoiles situé à Trémolat, met dix chambres à disposition des soignants qui ne résident pas en Dordogne.

L'entrée du Vieux Logis à Trémolat
L'entrée du Vieux Logis à Trémolat - Capture d'écran Google Maps

"Nous voulons être solidaires tout de suite." Jean-Pierre Forloubeix n'a pas eu le temps d'hésiter. Le président du conseil de surveillance de l'hôtel du Vieux-Logis à Trémolat offre dix chambres aux personnels soignants mobilisés dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. Ceux qui viendront en renfort quand la situation l'exigera et qui ne seront donc pas originaires de la Dordogne. "Nous avons  conscience que nous sommes un département encore privilégié vis-à-vis de la maladie. Mais il y aura très certainement besoin de médecins et de soignants supplémentaires qui viendront d'autres départements et auront besoin de repos. Pour ceux-là, nous mettons des chambres à disposition." assure l'hôtelier. 

Jean-Pierre Forloubeix, le patron du Vieux Logis à Trémolat

Jean-Pierre Forloubeix n'ouvre pas seulement les portes de son relais-château, il offre aussi les services de son deuxième établissement haut de gamme : le restaurant gastronomique La Tour des Vents à Monbazillac va offrir des repas aux Périgourdins défavorisés et aux personnels hospitaliers. "Beaucoup de gens dans les campagnes auront des difficultés à se nourrir sachant qu'un certain nombre de lieu de solidarité alimentaire ont fermé. Nous sommes prêts à mettre nos équipes de La Tour des vents au travail pour réaliser des repas à l'intention des personnes défavorisées et des personnels soignants de l'hôpital de Bergerac." précise le patron du restaurant. 

L'hôtel du Vieux-Logis et le restaurant La Tour des Vents emploient près de 70 employés en basse saison : tous au chômage partiel depuis la fermeture des établissements "non indispensables" imposée par le gouvernement pour endiguer l'épidémie de coronavirus. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess