Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : en pleine crise du secteur aérien, quel avenir pour l'usine Safran Nacelle ?

Depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, le secteur aérien est à l'arrêt. Qu'en est-il des fabricants d'avions ou de pièces détachées pour ces engins ? Près du Havre, l'usine Safran emploi 1 700 personnes et produit des nacelles de moteurs pour Airbus ou Boeing.

Depuis la pandémie de coronavirus, tout le secteur aéronautique subit une grave crise économique, compagnies aériennes et fabricants
Depuis la pandémie de coronavirus, tout le secteur aéronautique subit une grave crise économique, compagnies aériennes et fabricants © Radio France - Benjamin Fontaine

La crise sanitaire a mis un coup d'arrêt au secteur de l'aviation commerciale. Les plus grandes compagnies aériennes sont en difficulté financières comme Air France-KLM qui sera soutenu par l'Etat à hauteur de 7 milliards €. Depuis des semaines, 90% des avions sont cloués au sol et forcement cela aura un impact sur les fabricants de ces engins. Sur la zone industrielle du Havre, l'usine Safran Nacelles produit des nacelles, ce sont les turbines qui permettent à l'appareil de voler, pour les moteurs d'avions Airbus Boeing ou Bombardier. 

Quel avenir pour ce site près du Havre ? 

On est confrontés à un effondrement historique du secteur."

Safran Nacelles à Gonfreville l'Orcher près du Havre emploie 1 700 salariés. Depuis le début du confinement,  il y a sur place à l'usine environ 200 personnes, 25% des effectifs sont en télé-travail et plus de 50% au chômage partiel. Olivier Aguillon est le directeur du site :

On est parmi les secteurs les plus touchés."

On envisage pas de retour au niveau d'activité de 2019 avant, pour les plus optimistes 2022 et pour les plus pessimistes 2024 voire après." explique le directeur du site Safran Nacelles à Gonfreville l'Orcher. 

Les carnets de commande se vident mais pour l'heure on ne parle pas de licenciements économiques car l'entreprise espère que les mesures de chômage partiel du gouvernement vont être maintenues. Autre programme qui ne s'est pas arrêté et qui continuera de faire tourner, un peu Safran Nacelles, les programmes militaires car l'usine fournit les moteurs pour les avions Rafales.

Safran est le deuxième fournisseur mondial de nacelle d'avions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess