Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : en Seine-Saint-Denis, des bailleurs sociaux proposent de reporter le paiement des loyers

-
Par , France Bleu Paris

En Seine-Saint-Denis, deux bailleurs, Plaine commune habitat à Saint-Denis et la Semiso (société d'économie mixte) de Saint-Ouen proposent à leurs locataires de reporter leur loyer s'ils ont des difficultés financières.

En Seine-Saint-Denis, deux bailleurs sociaux proposent à leurs locataires de reporter leur loyer s'ils ont des difficultés financières. (photo d'illustration)
En Seine-Saint-Denis, deux bailleurs sociaux proposent à leurs locataires de reporter leur loyer s'ils ont des difficultés financières. (photo d'illustration) © Maxppp - Vincent Isore

Une cellule pour traiter les situations difficiles " au cas par cas", assure Laurent Russier, maire de Saint-Denis et président de Plaine commune habitat, vient d'ouvrir chez le bailleur social de la ville. "Ce que nous voulons c'est reporter en partie ou en totalité le loyer des familles qui vont être en difficultés. Je dis bien en partie ou en totalité parce que certaines familles peut-être nous diront qu'elles veulent juste se passer de 50,100 euros de moins sur leur loyer mais continuer à le pays", poursuit Laurent Russier, joint par France Bleu Paris.

Un dispositif inédit

Plaine commune habitat compte 18.000 logements répartis dans 8 communes de Seine-Saint-Denis. "L'idée avec ce dispositif c'est de ne pas ajouter une crise sociale après cette crise sanitaire", renchérit Laurent Russier. Pour se faire, il a développé une cellule spéciale au sein du bailleur social pour répondre aux questions et demandes de report de loyer. Elle est composée de conseillères sociales et de gestionnaires locatifs. Les locataires pourront rembourser ce qu'il doive après le confinement sans aucune date d'échéance. "Tout est sur du déclaratif. Dans un contexte comme celui que nous connaissons, nous n'allons pas nous amuser à constituer des dossiers", conclut Laurent Russier.

À Saint-Ouen, le dispositif est quasi similaire pour les locataires du bailleur social de la ville, la Semiso. À un détail près. Une déclaration sur l'honneur devra être signée pour suspendre le loyer. De plus, le locataire du logement aura un an pour rembourser ce qu'il doit à son bailleur. La Semiso compte actuellement 8.000 logements sur Saint-Ouen et l'Île-Saint-Denis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu