Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus et confinement : la Compagnie des Alpes anticipe une baisse importante de son chiffre d'affaires

Entre la fermeture de ses stations de ski et de ses parcs de loisirs, la Compagnie des Alpes prévoit une baisse importante de son chiffre d'affaires a-t-elle annoncé ce lundi dans un communiqué. Dans les domaines skiables, la perte est d'ores et déjà chiffrée à 20 %.

Comme toutes les stations des Alpes, celle de Val d'Isère a fermé en avance le 14 mars dernier, à cause du coronavirus.
Comme toutes les stations des Alpes, celle de Val d'Isère a fermé en avance le 14 mars dernier, à cause du coronavirus. © Maxppp - Alexandre Marchi

Comme de nombreuses entreprises touchées par la crise du coronavirus, la saison 2019-2020 sera difficile aussi pour la Compagnie des Alpes (CDA). Le groupe, numéro 1 mondial des gestionnaires de domaines skiables, vient de publier un communiqué ce lundi. Elle annonce d'ores et déjà une baisse de son chiffre d'affaires dans les domaines skiables de 20%. La CDA avait dû fermer l'ensemble des onze domaines* qu'elle gère le 14 mars dernier, en raison des mesures gouvernementales prises pour freiner la propagation du coronavirus.

"Malgré les bonnes performances enregistrées jusqu'à la date de fermeture, le groupe anticipe pour cette activité un chiffre d'affaires en baisse d'environ 20% cette saison par rapport à l’exercice précédent, soit de l’ordre de 85 à 90 millions d'euros", a indiqué le groupe dans un communiqué.

La Compagnie des Alpes est également le quatrième opérateur européen de parcs de loisirs. Le groupe a fermé les parcs qui étaient ouverts et différé l'ouverture de ses autres parcs. Les décisions de réouverture se prendront, au cas par cas, en fonction des autorisations des pouvoirs publics, a expliqué le groupe.

La CDA "confiante", y compris en cas de "scénario dégradé"

Pas de panique en revanche, la CDA se veut rassurante : "compte tenu du manque de visibilité lié principalement à l'incertitude des dates de réouverture des parcs de loisirs, il est prématuré d'estimer l’impact de la situation sur les résultats 2019-2020", indique le groupe, qui se dit également "confiant" dans sa capacité à couvrir ses besoins en liquidités jusqu'à la fin de l'année, "y compris dans un scénario dégradé".

La Compagnie des Alpes précise également avoir engagé un "important" plan de réduction de coûts qui devrait lui permettre de compenser à hauteur d'un "peu plus de 40%" la baisse de son chiffre d'affaires pendant la période de fermeture.

*Les onze domaines skiables gérés par la CDA : La Plagne, Les Arcs, Peisey-Vallandry, Tignes, Val d'Isère, Méribel, Les Menuires, Serre-Chevalier, Flaine, Les 2 Alpes et Morillon/Samoëns/Sixt-Fer-à-Cheval. 

Le communiqué de presse de la Compagnie des Alpes

Communiqué de presse
Communiqué de presse - La Compagnie des Alpes
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu