Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus et fracture numérique : comment le village de Felon s'organise pour communiquer

Après plus d'une semaine de confinement, le village de Felon dans le Territoire de Belfort tente de s'organiser, notamment pour les habitants qui n'auraient pas de couverture internet, ni les moyens de se déplacer pour faire leurs courses.

La commune de Felon compte environ 250 habitants
La commune de Felon compte environ 250 habitants - Serge Marlot

"On revient au pigeon voyageur et aux morceaux de papier et aux lettres" résume, amusé, Serge Marlot, élu maire de Felon au premier tour des élections municipales. Avec ses 10 co-listiers, la nouvelle équipe municipale tente de trouver des solutions pour ne pas rompre le contact entre habitants en plein confinement, dans un village qui compte environ 250 âmes, sans commerce de proximité, et qui manque parfois de réseau internet. Commandes groupées de pain, panneaux de bois pour se laisser des messages, clocher de l'église pour rendre hommage au personnel soignant : "Le but c'est de rompre l'isolement qui peut exister dans notre commune qui se situe loin de tout" poursuit l'élu. 

Un bout de scotch pour ceux qui n'auraient pas Internet

A plusieurs endroits de la commune, l'équipe municipale a posé des panneaux en bois afin d'informer les habitants de ce qu'il peut se passer dans la commune, des consignes de confinement. C'est également un moyen de communication pour ceux qui auraient du mal à être connectés selon Serge Marlot : "Les habitants peuvent épingler des mots, des demandes sur ces panneaux. Le but est de combler la fracture numérique : il y a ceux qui nous interpellent via internet, et ceux qui ne peuvent pas et qui collent un mot avec un bout de scotch."

Bientôt des commandes groupées pour acheter du pain 

Pour que les habitants aient accès aux courses, en se déplaçant le moins possible, le boucher ambulant de la commune de Rougemont-le-Chateau a été sollicité afin qu'il réalise plus d'arrêts au village de Felon : "On lui a demandé de réaliser quatre arrêts à différents points de la commune le mercredi" explique Serge Marlot, soulignant que "pour que les habitants puissent se repérer aux arrêts en question, on a réalisé des démarcations au sol avec une bombe à peinture pour marquer les distances sociales. On est en train de s'organiser avec le boulanger de Rougemont pour, pourquoi pas, faire des achats groupés et acheter du pain ensemble, et le distribuer à chacun par la suite". 

Les cloches du village pour dire merci au personnel soignant

Avec l'aide d'un habitant de la commune, le clocher de l'église retentit une fois par jour à 20h : "On le fait pour rendre hommage aux soignants" explique Serge Marlot. "Notre petit village est exclu de l'élan national, on vit éloigné les uns des autres, au moins là on applaudit avec tout le monde. Cela permet de reconstruire du lien" conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu