Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : explosion du chômage partiel en Corse

-
Par , , France Bleu RCFM

Alors que se profile une prolongation des mesures de confinement, il faut craindre de nouvelles conséquences pour l’économie locale déjà fortement impactée. Les entreprises recourent massivement au chômage partiel.

Le chômage partiel explose en Corse
Le chômage partiel explose en Corse © Maxppp - Remy Perrin

La situation économique est difficile. Et malheureusement, les choses ne devraient pas s’arranger dans les prochains jours. Et pour cause, l’Elysée vient tout juste d’annoncer que la période de confinement connaitra une nouvelle prolongation sans en préciser la durée. Tout un chacun en saura plus lundi 13 avril, après la nouvelle intervention du président de la République. 

Pas plus en Corse qu’ailleurs les entreprises n’avaient besoin de cette nouvelle période d’inactivité. 6.000 d’entre elles ont déjà eu recours au chômage partiel. C’est environ ¼ du tissu économique insulaire qui concerné. Cela représente 35.000 salariés, principalement dans les secteurs du commerce (tous les magasins non indispensables ayant dû fermer), l'hôtellerie, la restauration, ou encore le bâtiment et les travaux publics. 

Selon les prévisions de la direction régionale du travail et de l'emploi, ce sont près de 156 millions d'euros qui devront être déboursés, pour un total de 20 millions d'heures de travail chômées, le taux horaire moyen étant de 11€ pour la région Corse. 

Et ces chiffres-là vont certainement évoluer, puisque d'autres demandes d'activité partielle devraient encore arriver. Les employeurs ont trente jours pour les effectuer. La direction du travail et de l'emploi a mobilisé l'ensemble de ses agents pour y répondre dans les 48 heures. Le délai de paiement peut ensuite varier entre dix et quinze jours. 

L'adresse mail pour toute demande d'indemnité d'activité partielle : corse-ut2a.activite-partielle@direccte.gouv.fr pour la Corse du Sud et corse-ut2b.activite-partielle@direccte.gouv.fr pour la Haute-Corse

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu