Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus - Le grand marché hebdomadaire de Panazol, en Haute-Vienne, n'aura pas lieu ce dimanche

-
Par , France Bleu Limousin

A Panazol, le plus grand marché dominical de Haute-Vienne n'aura pas lieu ce dimanche matin, 22 mars. Il est annulé par arrêté municipal, alors que le Préfet souhaite que le maximum de marchés soient maintenus. Mais les conditions imposées étaient trop contraignantes, selon le Maire de Panazol.

Le marché de Panazol n'aura pas lieu dimanche 22 mars 2020
Le marché de Panazol n'aura pas lieu dimanche 22 mars 2020 © Maxppp - Rémy Perrin

A Panazol, c'est un événement hebdomadaire. Le marché du dimanche est d'ailleurs le plus important marché dominical de Haute-Vienne, drainant entre 4 et 5000 personnes, en moyenne. Il n'aura pas lieu ce dimanche 22 mars, sur décision du maire, en liaison avec la crise du coronavirus. 

Le marche de ce dimanche est donc annulé par arrêté municipal, alors que le Préfet de Haute-Vienne souhaite que le maximum de marchés soient maintenus. "Plus il y a d'endroits où l'on peut faire ses courses, plus il y a de moments pour les faire, mieux c'est" a dit vendredi soir Seymour Morsi, expliquant avoir écrit à tous les Maires du département pour leur dire de maintenir les marchés de plein air.

Mesures contraignantes contre principe de précaution

Cependant, les organisateurs doivent prendre des mesures particulières, comme espacer les étals de deux mètres, et faire en sorte qu'il y est davantage de distance entre les gens qui circulent. En un mot, que le marché soit "plus aéré" que d'habitude. 

Impossible, a répondu le Maire de Panazol Jean-Paul Duret: "Quand on connaît la proximité qui peut exister sur le marché, le nombre de personnes qui le fréquente, moi je ne sais pas faire. Je ne sais pas mettre les gens à un mètre les uns des autres, ni comment distancier les étals", explique-t-il à France Bleu Limousin, précisant que "_le rôle d'un élu est aussi de protéger les citoyens_, et vue la période, je ne regrette pas ma décision".

Le petit commerçant de bouche ne peut pas ouvrir son étal, alors que la grande distribution est ouverte

Une décision il est vrai critiquée par une partie des commerçants. "Etant donné que les produits manufacturés sont interdits de déballer, on aurait pu totalement espacer les étals des commerçants de bouche" explique Didier Besse, le Président du Syndicat des commerçants de marchés en Haute-Vienne, estimant qu'on aurait pu aussi mettre en place un marquage au sol, pour limiter les distances entre personnes qui attendent devant un stand. Didier Besse dit malgré tout "comprendre la position du Maire", mais regrette que "le petit commerçant de bouche ne puisse pas ouvrir son étal, alors que la grande distribution est ouverte".  

La suspension du marché de Panazol pourrait finalement ne s'appliquer que ce dimanche. Le Maire de la commune Jean-Paul Duret doit en rediscuter la semaine prochaine avec les services de la Préfecture de Haute-Vienne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess