Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "Je vous avoue, je n'ai pas beaucoup dormi cette nuit" confesse une commerçante d'Auxerre

-
Par , , France Bleu Auxerre

C'est une période de nouveau très complexe qui va s'ouvrir ce samedi pour les commerces "non-essentiels" de l'Yonne. Ils vont devoir fermer pour quatre semaines, certains craignent la faillite. Corrine Lacour, la présidente de l'association des commençants du quartier de l'horloge à Auxerre réagit.

La façade de la mairie d'Auxerre. Photo d'illustration
La façade de la mairie d'Auxerre. Photo d'illustration © Radio France - Romain Berchet

Comme de nombreux icaunais, Corrine Lacour, qui gère une boutique de prêt-à-porter dans le centre-ville d'Auxerre, a suivi ce mercredi 31 mars, l'intervention du président de la République. La présidente de l'association des commerçants du quartier de l'horloge à Auxerre était l'invitée de France bleu Auxerre ce 1er avril. 

France Bleu Auxerre - À l'annonce de la fermeture des commerces non essentiels dès la fin de cette semaine, c'est un nouveau coup dur pour vous. Vous vous y attendiez ? 

Corrine Lacour - Alors oui, c'est encore un coup dur. Alors on s'y attendait quand même un petit peu parce que on avait vu ce week-end que le préfet de l'Yonne avait pris de nouvelles mesures sur le port du masque masque. Donc, on s'attendait à être confiné au moins sur Yonne. On s'y attendait, mais avec un petit espoir de se dire non, non, c'est pas possible, on ne peut pas être confiné une troisième fois. Et puis, hier soir, le couperet est tombé dans l'Yonne et sur toute la France. C'est très compliqué pour nous, on ne voit pas le bout du tunnel. 

C'est la troisième fermeture que vous subissez depuis le début de la crise sanitaire, Il y a un an et à chaque fois, ça tombe en plus dans des périodes un peu clés. Pour vous, les commerçants, les beaux jours arrivent. On a envie d'acheter...

Bien sûr, là, on  rentre dans la pleine période de collections printemps-été. Que ce soit chaussures, maroquinerie, vêtements. Et on est au plus haut de la collection, au plus haut des remboursements de nos fournisseurs. Donc, ça devient très compliqué parce que c'est la troisième saison où l'on subit, on subit, subit tout ça. Donc voilà, c'est beaucoup d'angoisse. Je vous avoue, je n'ai pas beaucoup dormi cette nuit. Je cogite dans ma tête. C'est vrai qu'on va remettre en place le click and collect, mais ça ne fait pas tout. C'est très compliqué. 

Est-ce que vous craignez des faillites en cascade chez les commerçants du centre ville d'Auxerre, notamment ? 

Bien sûr, bien sûr. Parce que, comme je l'ai expliqué, là on est confiné en pleine période de collection, alors, il va y avoir de la casse. Mais dans les bars, restaurants, les boutiques non essentielles on courbe l'échine aussi. 

Est-ce que quand même, la fermeture, il y a plus d'un mois et demi maintenant, de la galerie marchande des Clairions à Auxerre, vous êtes profité ? On a vu plus de monde en ville...

Bien sûr, on a vu beaucoup plus de personnes. Ce qui a fait plaisir, c'est que les gens se sont réapproprié un peu le cœur de ville, ils avaient des fausses idées sur le cœur de ville. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas intéressé au cœur de ville, en se disant on a du mal à se garer, il n'y a plus de boutiques et en fin de compte, les gens ont été agréablement surpris. Donc, malheureusement, avec la fermeture des Clairions, on avait repris du poil de la bête, mais, bon, c'est terminé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess