Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Jean Castex reçoit mardi les représentants de la restauration, des cafés et de l'hôtellerie

-
Par , France Bleu

Matignon a annoncé ce lundi à franceinfo la tenue d'une réunion mardi matin entre Jean Castex et les représentants de l'hôtellerie, des cafés et de la restauration. Un rendez-vous alors que les bars et restaurants à Aix et Marseille ont du fermer leurs portes ce lundi.

A Aix et Marseille, les bars et restaurants ont du fermer leurs portes en raison de l'épidémie de coronavirus.
A Aix et Marseille, les bars et restaurants ont du fermer leurs portes en raison de l'épidémie de coronavirus. © AFP - NICOLAS TUCAT / AFP

Le Premier ministre Jean Castex va recevoir mardi matin les représentants des cafés, de la restauration et de l'hôtellerie, a annoncé Matignon à franceinfo ce lundi. Une réunion qui se tient alors que les bars et restaurants d'Aix et de Marseille ont du fermer leurs portes ce lundi, et que les bars des villes placées en zone d'alerte renforcée doivent eux baisser le rideau à 22h.

La rencontre doit se tenir à 10h avec l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH), le Groupement national des indépendants de l’hôtellerie, le Groupement national de chaînes hôtelières et le Syndicat national de la restauration thématique et commerciale.

Les patrons très inquiets

Les difficultés du secteur touché par les mesures pour lutter contre l'épidémie de coronavirus et les aides prévues par le gouvernement seront évoquées lors de cette réunion.

A Paris, des patrons de bars, discothèques et restaurants ont manifesté dimanche contre l'arrêté les obligeant à fermer leur établissement à 22h, comme dans une dizaine d'autres grandes villes françaises placées en alerte renforcée. Ils craignent pour la survie de leur commerce et s'inquiètent d'une fermeture totale dans les prochaines semaines. Pour le co-fondateur du collectif "Restons ouverts", "nous allons fermer, c’est une certitude". 

"On va y arriver, on y va tout droit", a estimé Stéphane Manigold sur franceinfo. Il réclame ainsi une "consultation avec les élus locaux, les maires d'arrondissement, la maire de Paris, Anne Hidalgo qui est également vent-debout contre une fermeture généralisée de nos établissements". 

Même chose à Toulouse aussi, où des gérants de bars et restaurants seront d'ailleurs reçus mardi en préfecture. Parmi eux, certains se disent prêts à enfreindre la règle et rester ouverts après 22h.

Le recours contre l'arrêté à Marseille et Aix examiné mardi

Dans les Bouches-du-Rhône, un recours a été déposé par le président de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Renaud Muselier, contre l'arrêté préfectoral. Ce recours est soutenu par vingt professionnels de la restauration, des représentants du monde économique et des institutions comme le département des Bouches-du-Rhône, la métropole Aix-Marseille-Provence et et la ville d'Aix-en-Provence. Il sera examiné mardi à 15h par le tribunal administratif de Marseille. 

L'annonce de la fermeture des bars et restaurants à Aix et Marseille avait provoqué un tollé dans la région. Certains patrons ont même décidé d'ouvrir quand même les portes de leur établissement, malgré l'interdiction. Mais sur France Bleu Provence, le préfet des Bouches-du-Rhône a prévenu que "les résistants seront verbalisés".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess