Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : l'aide aux travailleurs précaires est prolongée jusqu'à fin août

-
Par , France Bleu

La ministre du Travail Elisabeth Borne a annoncé ce mercredi que l'aide destinée à garantir un revenu mensuel de 900 euros aux travailleurs précaires serait prolongée jusqu'à fin août. Ce dispositif a été créé en novembre pour atténuer les effets de la crise économique causée par le coronavirus.

La ministre du Travail Elisabeth Borne.
La ministre du Travail Elisabeth Borne. © Maxppp - Alexis Sciard

L'aide exceptionnelle créée en novembre pour garantir un revenu mensuel de 900 euros net aux travailleurs précaires va être prolongée "jusqu'à fin août", a annoncé mercredi la ministre du Travail Elisabeth Borne. 

Cette aide permet à tous ceux qui ont travaillé au moins 138 jours en CDD ou en intérim (soit plus de 60% du temps de travail annuel) en 2019, mais qui n'ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits à l'assurance-chômage du fait de la crise liée à l'épidémie de Covid-19, de bénéficier d'une garantie de revenu minimum de 900 euros par mois.  

"Cette aide fonctionne depuis novembre, elle concerne plus de 600.000 demandeurs d'emploi", a rappelé la ministre sur franceinfo. Initialement prévue pour quatre mois, elle avait été prolongée une première fois jusque fin mai. "C'est important de continuer à accompagner ces demandeurs d'emploi qui sont des travailleurs précaires le temps de la reprise de l'activité économique", a-t-elle ajouté.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess