Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les conséquences en Alsace après le classement en zone à haut risque par l'Allemagne

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Ce vendredi 26 mars, l'Allemagne a officiellement classé la France comme zone à haut risque pour la circulation du coronavirus. Quelles sont les conséquences en Alsace ? France Bleu Alsace fait le point.

Des contrôles menés par la police allemande pour entrer sur leur territoire national.
Des contrôles menés par la police allemande pour entrer sur leur territoire national. © Maxppp - Jean-Marc LOOS

A partir du dimanche 28 mars 2021 au matin (à 0:01 heure), tout Français qui se rend en Allemagne devra remplir une déclaration numérique d'entrée sur le territoire allemand, présenter un test négatif de moins de 48 heures et respecter une période d'isolement de dix jours. L'Allemagne a officiellement classé ce vendredi 26 mars la France comme zone à haut risque pour la circulation du coronavirus. 

De nouvelles restrictions sont à prendre en compte pour les frontaliers alsaciens

  • La préfecture du Bas-Rhin confirme dans un communiqué que les travailleurs frontaliers devront présenter deux tests négatifs par semaine : "Ce test peut également être réalisé dans les plus brefs délais après l’entrée sur le territoire. Un test antigénique suffit."
  • Même règle de deux tests par semaine pour les étudiants, les scolaires, les travailleurs frontaliers et les déplacements pour motifs impérieux (familiaux et sanitaires).
  • La quarantaine de 10 jours n'est donc pas obligatoire pour toutes les personnes pouvant justifier de ces motifs, listés sur le site du Bade-Wurtemberg (travail, études, famille, santé).
  • Pour tout séjour de plus de 24 heures en Allemagne, il est obligatoire d’enregistrer au préalable son entrée sur le territoire à l’aide d'un formulaire en ligne. Pour les déplacements quotidien, l'enregistrement n'est pas nécessaire selon le Bade-Wurtemberg.
  • Seules les personnes en transit et les personnes séjournant moins de 72 heures qui transportent des personnes, des biens ou des marchandises au-delà des frontières pour des raisons professionnelles sont exemptées de l'obligation de test.

Par ailleurs, le président de la Collectivité européenne d'Alsace, Frédéric Bierry, l'assure : "L’Alsace dispose des capacités pour la réalisation de ces tests." Pour les travailleurs frontaliers, ils pourront être réalisés au sein des entreprises en Allemagne mais aussi gratuitement dans les centres de vaccination allemands. 

Si nécessaire, le gouvernement allemand envisage de mettre en place des stations mobiles de test à la frontière, comme c'est déjà le cas à certains points de la frontière entre la Pologne et l'Allemagne. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Contrôles aléatoires renforcés aux frontières

Comme à la frontière entre la Moselle et l'Allemagne, la frontière ne devrait pas être fermée et les contrôles, bien que renforcés, resteront aléatoires. Depuis que la France est zone à risque, le passage de la frontière était déjà très limité. Il est toujours interdit d'aller faire ses courses ou se promener dans le Bade-Wurtemberg. 

Pour rappel, il faut aussi présenter un test négatif pour entrer en France. Des contrôles sont aussi menés par la police française. Mais ces mesures ne concernent ni les routiers, ni les frontaliers qui entrent ou qui reviennent sur le territoire français.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess