Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : l'entreprise landaise Navailles fabrique des masques de protection et recrute des piqueurs

-
Par , France Bleu Gascogne

La manufacture landaise Navailles, spécialisée dans la confection de mobilier médical, a décidé de fabriquer des masques de protection de manière industrielle. Pour mener à bien cette mission, l'entreprise recrute 24 piqueurs ou piqueuses.

La manufacture Navailles fabrique désormais des masques de protection.
La manufacture Navailles fabrique désormais des masques de protection. - Navailles

Habituellement, l'entreprise Navailles, située à Hagetmau dans les Landes, confectionne du mobilier, et notamment des sièges médicaux. Mais depuis le début du confinement, la manufacture s'est lancée dans un nouveau secteur d'activité : la fabrication de masques de protection.

"Tout a commencé par un projet bénévole", raconte Alexandre Quetu, le responsable communication. "Pendant cette période de confinement, un groupe de salariés a voulu se lancer, de manière bénévole et sous l'impulsion de la direction, dans la fabrication de masques artisanaux." L'objectif était alors de répondre aux demandes locales, comme les Ehpad ou les centres d'action sociale. "C'est comme cela qu'est né le projet." Environ mille masques artisanaux ont ainsi été fabriqués et distribués.

"Notre bureau d'études a ensuite repris ce projet et développé de nouveaux prototypes, jusqu'à obtenir la toute dernière version", poursuit Alexandre Quetu. Cette dernière version est celle qui va être produite de manière industrielle. Elle a été évaluée par la Direction générale de l'armement (DGA) : il s'agit d'un masque de protection de type UNS1, c'est-à-dire un masque destiné aux professionnels en contact avec le public, et non pas un masque médical.

Navailles va produire industriellement ce masque de protection.
Navailles va produire industriellement ce masque de protection. - Navailles

"Ce masque filtre jusqu'à un micron, c'est-à-dire qu'il filtre plus de 90% des particules", précise Alexandre Quetu. Il est également anti-buée pour ceux qui portent des lunettes de vue ou de protection. Il est lavable à 60 degrés et réutilisable. "Et il est fabriqué dans des matériaux qui permettent d'assurer la traçabilité et l'absence de substances toxiques pour la santé."

"Aujourd'hui, pour répondre à la demande, le mode artisanal n'est pas suffisant. Il faut passer à une production industrielle", rappelle Alexandre Quetu. C'est pourquoi l'entreprise recrute 24 piqueurs ou piqueuses pour renforcer ses équipes. Mais ce n'est pas tout : "On recherche également des solutions d'externalisation avec des sociétés qui auraient des machines à découper ou des ateliers de piquage qui seraient en arrêt de production."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu