Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la centrale nucléaire de Gravelines prête à faire face

-
Par , France Bleu Nord

Entre le confinement et les absences pour maladies ou garde d'enfants, les entreprises doivent s'organisent pour continuer de fonctionner. On appelle cela un plan de continuité de l’activité. Et pour certaines, comme la centrale nucléaire de Gravelines, c’est vital.

La centrale nucléaire de Gravelines peut fonctionner avec 25% de personnel en moins, pendant douze semaines.
La centrale nucléaire de Gravelines peut fonctionner avec 25% de personnel en moins, pendant douze semaines. © Maxppp - Jean-Marc Quinet

Le scénario d’une épidémie existe "sur étagères", à la centrale nucléaire de Gravelines, la plus grosse d'Europe occidentale, avec ses six réacteurs.

Il permet de fonctionner pendant douze semaines, avec un quart du personnel en moins et, en cas d’aggravation de la crise sanitaire, avec 40% d’absents, pendant au moins deux semaines. Et la centrale peut anticiper, en mettant à l’abri des personnels, en les laissant chez eux, en cas de besoins futurs. 

Besoin d'électricité

Le but est de continuer à produire de l’électricité, tout en maintenant le programme de travaux obligatoires sur les réacteurs. Ainsi la tranche 2 doit être arrêtée pour rechargement de combustible dans les jours à venir. Concrètement, pour faire tourner la centrale de Gravelines, Edf a surtout besoins d'agents de maintenance et de conduite. En temps normal, il y a 7 équipes fonctionnant en quart, qui peuvent passer à 2, en mode très dégradé.

Télétravail au maximum

Parallèlement, Edf a incité une partie de ces personnels à passer en télétravail. Cela concerne notamment les métiers supports comme la gestion, l'administratif ou les ressources humaines. Il y a un accord d’entreprise et donc du matériel disponible. 

Et, une évaluation est en cours pour des missions plus techniques. Par exemple, les agents travaillant sur la programmation des futurs arrêts de réacteurs peuvent le faire en partie chez eux. Enfin, quand il y a deux agents Edf dans un couple, c'est le plus "vital" des deux qui reste opérationnel.

Le télétravail doit permettre d'amoindrir l’impact des absences, pour ceux qui doivent garder leurs enfants, notamment. Même si certains agents ont proposé leurs services pour veiller sur les enfants des autres, en plus des leurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess