Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la chambre des métiers de Bourgogne-Franche-Comté à l’écoute des artisans

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu Bourgogne

En Bourgogne-Franche-Comté, les 56 000 artisans et entrepreneurs se posent pas mal de questions sur leur avenir avec la diminution ou l’arrêt brutal de leur activité en raison de l’épidémie de Coronavirus. La chambre des métiers et de l’artisanat de Bourgogne-Franche-Comté tente d’y répondre.

En Bourgogne-Franche-Comté, les 56 000 artisans et entrepreneurs se posent pas mal de questions sur leur avenir
En Bourgogne-Franche-Comté, les 56 000 artisans et entrepreneurs se posent pas mal de questions sur leur avenir © Maxppp - Sébastien Muylaert

Quel avenir  pour les 56 000 entrepreneurs et artisans (7000 dans l’Yonne) de Bourgogne-Franche-Comté. L’activité de certains est au ralenti avec les mesures de confinement liées à l’épidémie de Coronavirus, pour d'autres, c’est carrément l'arrêt.

Le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs et la chambre des métiers et de l'artisanat de l'Yonne fait le maximum pour les détailler sur son site internet ou par téléphone grâce à des dizaines de conseillers.  Lisa Gogérino est conseillère et elle doit souvent répondre aux mêmes cas de figure. «Ils se posent beaucoup de questions sur les aides dont ils peuvent bénéficier, sur la façon dont ils vont pouvoir payer leur charges ou les cotisations sociales » explique-t-elle « ils sont aussi soucieux des dispositifs de chômage partiel pour leurs apprentis."

Des artisans angoissés

Devant cette situation inédite,  beaucoup de ces appels sont très angoissés, quand ce n’est pas carrément désespérés. « Ce matin, une jeune femme m’a appelée »  explique notre conseillère de la chambre des métiers et de l'artisanat de l'Yonne, « elle vient de créer son auto entreprise de coiffeuse à domicile et avec le confinement, l’aventure va sans doute s’arrêter là. »

La région injecte dix millions d'euros

Ce mercredi, la région Bourgogne-Franche-Comté va soutenir les très petites entreprises. Dans le cadre du fond de solidarité d'un milliard d'euros annoncé par le président de la république, notre région va injecter directement dix millions dans un premier temps. A la fin du mois, 1500 euros seront versé à plus de 20 000 entrepreneurs du territoire. Cette aide s'adressera aux TPE dont le chiffre d'affaire a chuté d'au moins 70% au mois de mars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess