Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la distribution d'aide alimentaire aux démunis est très perturbée en Champagne-Ardenne

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Certaines associations comme les Restos du Coeur ou le Secours populaire dans les Ardennes n'assurent plus les distributions d'aide alimentaire sont suspendues. La Banque alimentaire des Ardennes, qui continue à fonctionner normalement, appelle les bénéficiaires à se tourner vers les CCAS.

Des bénévoles de la Banque alimentaire de Bourgogne pendant la campagne 2017.
Des bénévoles de la Banque alimentaire de Bourgogne pendant la campagne 2017. © Radio France - Kathleen Comte

Des associations, comme le Secours populaire dans les Ardennes ou l'Entraide protestante dans la Marne ont dû arrêter les distributions d'aide alimentaire aux plus démunis, faute de bénévoles. Les antennes ardennaises des Restos du Coeur sont également fermées.  

À Reims, le Secours populaire continue les distributions mais uniquement sur rendez-vous.

Dans les grandes villes, On peut avoir un problème avec les nécessiteux dans les petites communes - Jacques Bazaille, président de la Banque alimentaire des Ardennes

Des associations et centres communaux d'action sociale prennent le relai

Pour éviter que des personnes démunies se retrouvent sans denrées, des structures prennent le relai. À Sedan, la Croix-Rouge tient des permanences supplémentaires pour distribuer des bons alimentaires, et l'épicerie solidaire l'Escale ouvre ses portes aux non-inscrits.  

Le président de la Banque alimentaire des Ardennes, Jacques Bazaille, conseille aux bénéficiaires d'aide alimentaire qui n'ont plus accès aux distributions de s'adresser à leur centre communal d'action sociale ou à leur mairie, qui devront à leur tour contacter la Banque alimentaire. Le grossiste de l'aide alimentaire garde un fonctionnement normal et assure les mêmes tournées de collecte auprès des supermarchés et autres donateurs réguliers.  

Distribution restreinte mais stocks abondants

Si l'accès à l'aide alimentaire est difficile, les denrées ne manquent pas. Depuis le 28 février, les restaurants, les cuisines centrales, les grossistes ont donné de grandes quantité de nourritures. Plusieurs tonnes en une semaine dans la Marne et les Ardennes. Un stock considérable que des bénévoles réceptionnent chaque jour.  

Au fur et à mesure du confinement, Jacques Bazaille, président de la Banque alimentaire des Ardennes, s'attend à ce que les collectes s'amenuisent, mais restent régulières

Comme les magasins d'alimentation et supermarchés restent ouverts, on aura des denrées régulièrement - Jacques Bazaille, président de la Banque alimentaire des Ardennes. 

La Banque alimentaire continue à assurer un fonctionnement normal, à effectif réduit car certains bénévoles doivent rester confinés. Une trentaine de bénévoles sont à pied d'oeuvre chaque jour dans la Marne, 14 dans les Ardennes.+

Choix de la station

À venir dansDanssecondess