Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la Mayenne sous le feu des projecteurs, les professionnels du tourisme sont inquiets

-
Par , France Bleu Mayenne

Depuis plusieurs jours, la Mayenne est sous le feu des projecteurs à cause du regain de l'épidémie de coronavirus. La campagne massive de dépistage a rendu le département très visible dans les médias et ce n'est pas sans conséquence malheureusement pour le tourisme.

Camping (illustration)
Camping (illustration) © Maxppp - Franck Dubray

La Mayenne est à la une de l'actualité nationale en raison de l'épidémie de coronavirus et ses sept clusters, dans un département où l'on érige la discrétion comme un art de vivre. Plusieurs élus ont publiquement exprimé leur regret de voir la Mayenne pointée du doigt, comme Olivier Richefou, le président du conseil départemental qui qualifie de "disproportionnée" la campagne de dépistage massif décidée par l'Agence Régionale de Santé et la préfecture de la Mayenne. 

"Ils ne veulent plus venir"

Aujourd'hui, cette visibilité médiatique inquiète les professionnels du tourisme. À commencer par certains propriétaires de campings qui déplorent des annulations de dernières minutes. C'est le cas à Ambrières-les-Vallées, où le téléphone de Véronique Gamain a sonné un peu plus que d'habitude ces derniers jours. "Les touristes qui annulent sont souvent âgés de plus de 70 ans. Ils ont entendu que la Mayenne était très très concernée par le coronavirus, donc ils sont généralement inquiets et ne veulent plus venir" explique la gérante du camping Le Parc de Vaux. Véronique Gamain explique que ces annulations ne sont pas nombreuses, et à la marge. 

De son côté Dominique Zon, propriétaire du camping du Mûrier à Craon dans le sud du département fait tout pour rassurer ces clients lorsqu'ils téléphonent en ayant envie d'annuler leur séjour. Et ça marche plutôt bien. "Comme les gens se sont fait peur, ils respectent encore plus les mesures barrières que s'ils étaient dans d'autres campings ailleurs en France" décrit la professionnelle. 

Cette mauvaise publicité pour la Mayenne agace Eric Jouanen le président l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie. D'après lui on en fait trop avec les clusters en Mayenne, et cela aura quoiqu'il arrive un impact négatif au-delà de l'été. "En juillet on prépare quand même notre arrière-saison d'automne et d'hiver. Les hôteliers mettent de la trésorerie de côté pour passer l'hiver au chaud, c'est ça qu'il faut comprendre" déclare-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess