Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la région Auvergne-Rhône-Alpes va distribuer un masque à chaque habitant à partir de début mai

La région Auvergne-Rhône-Alpes a commandé 9 millions de masques en tissus lavable à plusieurs entreprises de la région. Objectif : équiper chaque habitant d'un masque à partir de début mai.

Les premiers masques doivent être distribués début mai.
Les premiers masques doivent être distribués début mai. - Région Auvergne Rhône Alpes

Les premières livraisons de masques en tissus auprès des habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes sont attendues la semaine précédent le 11 mai. Neuf millions de masques doivent sortir des machines et autres imprimantes 3D mobilisées dans une trentaine d'entreprises de la région pour répondre à la commande du Conseil régional. "Il faut qu'on sorte de la dépendance de la Chine, explique le président de la Région Laurent Wauquiez. Notre premier impératif est d'être autonome". En trois semaines, plusieurs sociétés et leurs partenaires ont adapté leur outil de production. 

Mobilisation du tissu industriel de la région

C'est le cas de Tissage Carré à Saint-Genis-sur-Guiers (Savoie) qui fabrique d'habitude des filtres pour l’industrie alimentaire. A Ardoix en Ardèche, Chamatex spécialisé dans les textiles techniques parvient à sortir 100 000 masques par semaine et espère doubler cette capacité d'ici fin mai, grâce à son réseau de clients et de fournisseurs dans l'industrie du sport, notamment Salomon.

Porcher Industrie, fabricant aussi de textiles techniques, qui emploie 2000 personnes dans cinq usines de la région, dont à La-Tour-du-Pin (Isère), peut fabriquer un million de masques par semaine. Le groupe fournira quatre des neuf millions de masques commandés par la région. Boldoduc dans le Rhône, AJBiais à Saint-Etienne ont aussi mis leur outil de production à contribution  pour fournir ces masques en tissus. "On est la première région industrielle de France, a souligné fièrement Laurent Wauquiez, c'est pour cela qu'on a pu avoir cette capacité de réaction".

Qui sera livré en premier ?

Les masques en tissus, répondant aux normes, seront lavables au moins cinquante fois. Ils seront remis aux maires qui seront chargés d'assurer la distribution. Laurent Wauquiez n'a pas souhaité dire qui serait livré en premier, les agglomérations ou les zones rurales.

A la fin du mois de mai, chaque habitant devrait être doté d'un masque. Pour certains, notamment les habitants de Valence, du Puy-en-Velay, de Bourg-en-Bresse où les maires ont commencé des distributions de masques, ils seront dotés deux fois. Mais il vaut mieux deux fois que pas du tout, pour la Région qui ne veut pas s’inscrire dans une logique de concurrence. Coût de l'opération entièrement financée par le Conseil régional : 30 millions d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu