Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : la ruée vers les parois de protection en plexiglas

Depuis deux mois, les entreprises qui fabriquent les parois de protection en plexiglas ne chôment pas. Il y a d'ailleurs rupture de stocks chez beaucoup de fournisseurs, car la matière première devient très cher. Au Havre, l'entreprise VFPI croule sous les demandes.

L'entreprise VFPI au Havre est en pleine activité depuis deux mois, elle ne fabrique désormais plus que des parois de protection en plexiglass
L'entreprise VFPI au Havre est en pleine activité depuis deux mois, elle ne fabrique désormais plus que des parois de protection en plexiglass © Radio France - Amélie Bonté

Alors que la France se déconfine petit à petit, il y a des entreprises qui sont en pleine activité. Les entreprises qui fabriquent des parois de protection en plexiglass n'ont pas arrêté depuis deux mois et le rythme s'est encore accéléré depuis le début du déconfinement. Chaque commerce, établissement recevant du public veut sa paroi en plexiglas.

Des délais de livraisons qui s'allongent

Chez VFPI, pas de chômage partiel. Ils sont dix salariés à travailler dans cette PME et sont habitués à faire du sur-mesure, même à créer des œuvres d'art en plexiglas pour une galerie d'Honfleur. Depuis mi-mars, il n'y a qu'une seule activité : fabriquer des parois de protection.

ECOUTEZ Le reportage d'Amélie Bonté chez VFPI

Dans un grand hangar, les palettes se superposent là où il y a de la place. Ces ouvriers travaillent actuellement sur des parois de protection pour les conducteur de bus. Il faut compter une semaine pour les fabriquer. 

Vincent Docteur, l'un des co-gérants nous explique que tous les jours il a des dizaines de coups de fils : "Au départ c'était les métiers de santé puis les tabac-presse et les boulangeries, maintenant c'est tout le monde."

Ces parois de protection en plexiglass sont destinés à protéger les conducteurs de bus
Ces parois de protection en plexiglass sont destinés à protéger les conducteurs de bus © Radio France - Amélie Bonté

"La seule profession qu'on ne voit pas encore c'est les restaurateurs. Malheureusement ils ne vont peut-être pas avoir des prix justes", analyse-t-il. Car les prix augmentent... Cette entreprise se fournit en Europe, mais en ce moment les délais de livraisons s'allongent. "Habituellement il faut quelques jours pour réceptionner la matière, si je commande aujourd'hui je suis livré en juillet", indique Vincent Docteur.  

"Si vous voulez de la matière première à l'instant T, vous êtes obligé de la payer à prix d'or" explique Vincent Docteur. Alors seule solution pour ne pas payer plein pot : patienter plusieurs semaines voire un mois..

Choix de la station

À venir dansDanssecondess