Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la saison de ski 2019-2020 a été la "pire du millénaire", selon un rapport international

Selon un rapport publié ce mardi, à cause de l'épidémie de coronavirus, l'industrie mondiale du tourisme de ski a connu en hiver 2019-2020 la pire de ses saisons depuis une vingtaine d'années. En France, les ventes de forfaits ont baissé de 15% en 2020 par rapport à la moyenne des dernières années.

Les remontées mécaniques sont restées fermées dans les stations de ski françaises, comme ici en Haute-Savoie
Les remontées mécaniques sont restées fermées dans les stations de ski françaises, comme ici en Haute-Savoie © Maxppp - Sadak Souici

"La propagation rapide du coronavirus a malheureusement fait de la saison de ski 2019-2020 la pire du millénaire, à ce jour". Le constat du Rapport international sur le tourisme de neige et de montagne 2021, publié ce mardi, est accablant. Dans le monde, le nombre de journée-skieurs a baissé de 18% entre octobre 2019 et octobre 2020 par rapport à la saison précédente. Si la saison 2018-2019 s'était distinguée comme l'une des meilleures saisons depuis des dizaines d'années, la suivante a été brutalement interrompue par l'épidémie. En France, les stations de ski ont dû fermer et les remontées mécaniques n'ont pas rouvert cet hiver. Le rapport du Suisse Laurent Vanat enregistre ainsi une baisse du nombre de forfaits vendus de 15% dans l'Hexagone par rapport à la moyenne des dernières années.  

Les stations situées en haute altitude plus durement frappées

Les stations situées en haute altitude ont été particulièrement frappées par cette crise, selon Laurent Vanat, spécialiste du tourisme de ski et gérant d'un cabinet de conseil à Genève. La fermeture des remontées mécaniques, des restaurants, des bars, des piscines couvertes ont découragé de nombreux Français à réserver des vacances dans les domaines skiables. 

En Pays de Savoie, les résidences de tourisme ont perdu en moyenne 80% de leur chiffre d'affaires, selon Patrick Labrune, président du syndicat national des résidences de tourisme. En Savoie et Haute-Savoie, seuls 30% d'hébergements occupés pendant les vacances d'hiver, contre 80% habituellement, selon Savoie Mont Blanc Tourisme. 

Des répercussions positives pour les stations dédiées au ski de fond

Si les vacanciers et vacancières n'ont pas pu s'adonner au ski alpin, le ski de fond lui a eu le vent en poupe, notamment dans le Haut-Doubs et le Haut-Jura. L'Espace nordique jurassien, qui coordonne l'ensemble du massif du Jura, a ainsi enregistré une hausse de fréquentation de 45 à 50% cette saison 2020-2021. Un regain de popularité qui s'explique en partie par la fermeture des remontées et mécaniques, aidée également par un très bon enneigement dès le début du mois de décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess