Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "le beau projet paris 2024 semble aujourd'hui déconnecté de la réalité", estime Guy Drut

-
Par , France Bleu Paris

Alors que les Jeux olympiques de Tokyo ont été reportés à 2021 face à la pandémie de Covid-19, l'ancien champion Guy Drut publie ce dimanche une tribune sur Franceinfo. Ex-ministre des Sports et membre du Comité international olympique, il estime qu'il faut réinventer les Jeux, notamment Paris 2024.

Guy Drut appelle à une réinvention des Jeux olympiques et paralympiques (illustration "Paris en mode journée olympique")
Guy Drut appelle à une réinvention des Jeux olympiques et paralympiques (illustration "Paris en mode journée olympique") © Maxppp - Nicolas Kovarik/IP3 PRESS

Il faut "réinventer les Jeux olympiques et paralympiques". C'est le message, ce dimanche 26 avril, de l'ancien champion olympique Guy Drut. Dans une tribune publiée sur Franceinfo, l'ex-ministre des Sports et membre du Comité international olympiques (CIO), estime que "le beau projet de Paris 2024" semble "aujourd'hui obsolète, dépassé, déconnecté de la réalité"

Alors que la pandémie de Covid-19 a provoqué le report des Jeux de Tokyo en 2021, Guy Drut souligne que la réponse à cette crise ne peut se traduire que par un "seul report des dates, sans que le modèle tant économique qu'organisationnel des Jeux ne soit également profondément repensé"

Selon l'ancien champion olympique, l'organisation des Jeux olympique de Paris, en 2024, doit ainsi être recentrée sur l'essentiel. "La première nécessité, c'est de faire une réévaluation budgétaire de ce que vont nous coûter les JO de Paris", souligne-t-il. S'il souligne que l'évènement est utile en période de crise, "car c'est un moment unique de paix universelle, de respect de l'autre", Guy Drut considère qu'il ne peut pas se tenir "à n'importe quel prix"

Il s'agit de penser utile, sobre et responsable" - Guy Drut 

Parmi les propositions de celui qui fut ministre des Sports sous Jacques Chirac, une mutualisation "des sites sur plusieurs éditions des Jeux afin de réaliser des économies d'échelle". Une mesure qui permettrai, selon lui, d'éviter les surcouts liés à la construction "de nouveaux équipements pour des épreuves qui ne durent que quelques jours". Ainsi, les épreuves de surf pourraient "toujours se situer à Tahiti ou Hawaii", quelque soit le pays organisateur. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess