Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le conseil municipal de Toulouse adopte de nouvelles mesures en faveur des entreprises

-
Par , France Bleu Occitanie

Un plan d'urgence en faveur des entreprises, pénalisées par la crise du coronavirus, a été adopté ce mercredi par le Conseil municipal de Toulouse. Un abattement de la taxe foncière a notamment été voté pour certains commerces.

La ville de Toulouse pendant le confinement
La ville de Toulouse pendant le confinement © Maxppp - XAVIER DE FENOYL

Alors que notre pays est confiné depuis six semaines, la ville de Toulouse adopte de nouvelles mesures pour venir en aide aux entreprises très pénalisées par cette crise du coronavirus. Ce mercredi, le Conseil municipal a adopté un plan d'urgence économique de plus de 6,5 millions d'euros.

  • Un abattement de 15% de la taxe foncière pour les commerces de détails inférieurs à 400 m2 qui ne sont pas intégrés à un ensemble commercial. Cette mesure concerne environ 7.500 entreprises et est évalué à 830 mille euros. Elle pourrait s'appliquer dès cette année (si l'abattement est intégré à l'exercice 2020).
  • Une exonération sur 12 mois de loyers et charges pour les artisans et commerçants installés dans le cadre du dispositif "Commerce Avenir", pour un montant de près de 100 mille euros.
  • Une exonération de la taxe locale sur la publicité extérieure (TLPE) dont bénéficieront plus de 1.500 établissements. Cette mesure est estimée à 2,5 millions d'euros.
  • Une exonération de droits d'occupation du domaine public routier en faveur des commerçants des marchés, des restaurateurs ou encore des taxis. Exonération chiffrée à 3,1 millions d'euros.

Le mois dernier, le maire de Toulouse et président de la métropole a annoncé un plan de plus de 30 millions d'euros d'aide pour les commerçants, les artisans et les start-up de la région toulousaine impactés par la crise du Covid-19.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess