Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus - "Le gouvernement profite de manière scandaleuse de la crise sanitaire", dit la CGT en Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie

25 ordonnances ont été adoptées cette semaine pour faire face aux conséquences économiques et sociales de l'état d'urgence sanitaire provoqué par l'épidémie de coronavirus. "Le gouvernement déréglemente le droit du travail", dit la CGT en Occitanie.

Code du travail
Code du travail © Maxppp - Leyla Vidal

Ce mercredi, 25 ordonnances ont été adoptées en Conseil des ministres dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire. Dans certains secteurs la durée maximale du temps de travail a été relevée à 60 heures hebdomadaires au lieu de 48. L'employeur, après accord d'entreprise ou de branche, a également désormais la possibilité de modifier les dates de congés payés et des dérogations au repos hebdomadaire et dominical.

" Ce gouvernement profite de manière scandaleuse de cette crise sanitaire pour déréglementer le droit du travail, c'est un véritable effet d'aubaine" - Lionel Pastre

Pour Lionel Pastre, secrétaire régional de la CGT en Occitanie, le gouvernement "profite de manière scandaleuse de cette crise sanitaire pour déréglementer le droit du travail". Sur l'allongement de la durée du temps de travail, Lionel Pastre redoute un risque sanitaire majeur : "On nous parle de secteurs stratégiques ou essentiels sauf qu'ils ne sont pas définis, ils [le gouvernement, ndlr] pourront faire entrer de plus en plus de professions donc c'est tout simplement scandaleux".

"Comment peut-on dans ce climat anxiogène demander aux salariés de travailler 60 heures par semaine ?" - Lionel Pastre

Le secrétaire régional de la CGT s'interroge sur le principe même de la reprise d'activité de certaines entreprises : "Je pense à Airbus, est-ce que c'est essentiel aujourd'hui de construire des avions? Je ne crois pas, c'est mettre en danger les salariés".

Ces ordonnances peuvent s'appliquer au plus tard jusqu'au 31 décembre 2020, la CGT craint un éventuel usage au-delà de la crise sanitaire actuelle.

REACTION - Lionel Pastre, secrétaire régional de la CGT en Occitanie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu