Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : le PCF de l'Indre demande la suspension d'activité pour les entreprises non essentielles

Par

SAFRAN, KSB, Bouchage métallique... des entreprises indriennes, dont l'activité n'est pas nécessaire en période de confinement maintiennent leur activité. Le PCF demande à la préfecture leur suspension afin de préserver la santé des salariés et éviter qu'ils contractent le coronavirus.

KSB emploie 120 salariés sur le site de l’allée de Sagan à Châteauroux
KSB emploie 120 salariés sur le site de l’allée de Sagan à Châteauroux © Radio France - Jonathan Landais

Malgré le confinement, certaines entreprises indriennes continuent leur activité. SAFRAN, KSB ou encore Bouchage métallique continuent de faire travailler leurs employés, de façon partielle pour certaines. Le PCF de l'Indre demande à la préfecture la suspension de l'activité de ces entreprises pour protéger les salariés de l'épidémie de coronavirus.

Publicité
Logo France Bleu

Respecter l'urgence sanitaire

Le PCF de l'Indre alerte sur la continuité du travail des salariés des entreprises dont l'activité n'est pas essentielle en période de confinement. En plus des risques pour les salariés, l’utilisation d’équipements de protection pour des activités non essentielles se fait, selon le PCF, au détriment de la possibilité de leur utilisation par des travailleurs de secteurs essentiels tels que le médico-social, la sécurité, l’hygiène ou de l’alimentaire.

Le PCF demande la suspension des activités économiques non essentielles

Pour ces raisons, le PCF de l'Indre a écrit à la prefecture pour demander la suspension d'activité de ces entreprises. "Tous les salariés devraient pouvoir bénéficier de la totalité de leur salaire quand ils sont obligés de rester chez", peut-on lire sur le courrier envoyé. 

Le PCF demande également des garanties quant au respect des droits des salariés de ces entreprises.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu