Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le plexiglas se vend à prix d'or aux restaurateurs

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Les restaurateurs se préparent à une possible réouverture le 2 juin. Pour cela ils installent des barrières entre les tables de leurs restaurants, en plexiglas souvent. La demande et le prix de vente de ce produit ont donc explosé ces derniers temps, c'est le coup de gueule d'un restaurateur.

Les plaques de PVC que Rémi Koessler a installé dans son restaurant L'Eden, à Eguilles.
Les plaques de PVC que Rémi Koessler a installé dans son restaurant L'Eden, à Eguilles. - Rémi Koessler

Le business du plexiglas bat son plein ! Car pour faire respecter les mesures barrières les commerçants, notamment les restaurateurs, doivent s'équiper. Ces derniers se préparent à rouvrir, si la date du 2 juin en zone verte est confirmée par le gouvernement. Pour ça, ils devront (très probablement) séparer leurs tables, par exemple avec du plexiglas. Et certains en profitent ! De plus en plus d'annonces voient le jour sur Internet pour du plexiglas, avec des tarifs qui ont doublé ou triplé

Ce sont des gens qui profitent de la détresse des restaurateurs - Rémi Koessler, restaurateur

C'est le coup de gueule d'un restaurateur, à Eguille : "On a préféré se rabattre sur des produits qui ne sont pas ceux qu'on nous propose en première ligne car ma boite mail, comme celles de mes collègues restaurateurs, est inondée de publicité pour du plexiglas. Mais ce sont des gens qui profitent de la détresse des restaurateurs qui ont besoin de rouvrir rapidement !" 

Rémi Koessler du restaurant L'Eden, dénonce des prix très élevés mais aussi "des délais très longs. Si vous commandez maintenant, ça n'arrivera pas avant fin juin ou début juillet. En plus certains établissements à l'étranger nous contactent, mais le gouvernement finance à hauteur de 50% les achats sur les matières protectrices. Sauf qu'en achetant à l'étranger nous ne seront pas remboursés, et cela les restaurateurs ne le savent pas forcément." 

Faire travailler les artisans locaux

Le cuisinier a donc trouvé la parade : "Il faut faire des devis à gauche, à droite, plutôt que commander du tout-fait sur internet, trop cher et qui arrivera trop tard. Par exemple faire travailler les artisans locaux. Pour ma part on a été se servir en matière PVC, après il faut le tailler. Cela revient dix fois moins cher ! J'espère que mes collègues restaurateurs ne tomberont pas dans le panneau de ces offres qui pullulent sur internet, ce n'est pas le moment pour des dépenses inutiles." 

Rémy Koessler dénonce aussi un manque d'informations de la part du gouvernement : "On n'a aucune directive, aucune norme qui soit finalisée par le gouvernement. Donc les choses qu'on met en place, c'est avec nos confrères à l'étranger qui nous font des retours... On essaie donc de réorganiser les informations qu'on a, sachant que si on nous annonce une date de réouverture au 2 juin, ce qui serait très positif pour nous au final, ça risque de nous mettre dans la panade pour se mettre aux normes en quelques jours !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess