Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le président de l'UMIH satisfait des mesures en faveur du tourisme

Ce vendredi matin, le président de la République et trois ministres tenaient une vidéo-conférence avec les principaux acteurs du tourisme, plusieurs mesures ont été annoncées dans le secteur. Le président de l'UMIH est satisfait.

Le président de l'UMIH, Roland Héguy (à gauche) aux côtés du secrétaire d'état en charge du tourisme Jean Baptiste Lemoyne (à droite) lors du 66ème congrès de l'UMIH en 2018
Le président de l'UMIH, Roland Héguy (à gauche) aux côtés du secrétaire d'état en charge du tourisme Jean Baptiste Lemoyne (à droite) lors du 66ème congrès de l'UMIH en 2018 © Radio France - Octavie Couchard

Le tourisme est l'un des secteurs frappé de plein fouet par les conséquences des mesures de lutte contre le Coronavirus.  C'est pour avancer un plan d'aide que le président de la République, ainsi que les ministres de l'économie, du budget et du tourisme ont tenu une vidéo-conférence avec les principaux acteurs du tourisme ce vendredi matin.

A l'issue de cette réunion, les trois ministres ont annoncé des mesures concrètes. D'abord, l'exonération de charges pour les entreprises de moins de 250 salariés dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration entre mars et juin. Par ailleurs, le fond de soutien est élargi pour ce même secteur: désormais seront aussi concernés les entreprises dont le chiffre d'affaire annuel est inférieur à deux millions d'euros (contre un million jusqu'à présent), et qui compte moins de vingt salariés (contre dix jusqu'à présent).

Une réunion à laquelle à participé le président confédéral de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (UMIH), Roland Héguy, hôtelier par ailleurs à Biarritz. 

"Il y a une prise de conscience et une volonté du Président de la République de ne laisser personne sur le bord de la route", Roland Héguy, président de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie

Le président de l'UMIH pour la réunion a été constructive, et dont il se dit satisfait des mesures qui ont été avancées: "on a des réponses concrètes, il faut maintenant travailler à la troisième étape, c'est celle de la relance, sur laquelle on pourra compter en 2020 voire 2021 avec un tourisme local et français".

Pour autant, pour Roland Héguy, "malgré la bonne volonté du gouvernement, il est certain que ça ne sera pas suffisant, et qu'il y aura énormément de faillites dans les PME"

Le chef d'orchestre c'est le virus, Roland Héguy, président de l'UMIH

Concernant la réouverture des établissements aucune date n'a encore été avancé. Pour le président de l'UMIH, "on pourrait imaginer une réouverture de l'hôtellerie de plein air si tout va mieux avant mi juin, et fin juin pour les autres". Une nouvelle réunion se tiendra fin mai entre les acteurs du secteur et le gouvernement pour justement fixer une date de réouverture des établissements touristiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess