Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La relance éco, France Bleu à l’heure du déconfinement

La relance éco : le zoo de La Barben espère rouvrir ses portes la semaine prochaine

-
Par , France Bleu Provence

Sans visiteurs pendant deux mois, le zoo de La Barben, situé près de Salon-de-Provence, a continué de prendre soins de ses animaux et malgré les frais pour les soins et le manque à gagner, l'établissement résiste à la crise liée au confinement et espère pouvoir rouvrir ses portes prochainement.

Le zoo de La Barben espère rouvrir rapidement ses portes.
Le zoo de La Barben espère rouvrir rapidement ses portes. © Maxppp - Serge GUEROULT

Le confinement dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, c'est aussi une situation inédite pour les 600 animaux du zoo de La Barben, situé entre Aix-en-Provence et Salon-de-Provence. Ils n'ont pas vu de visiteurs pendant plus de deux mois. Les portes sont restées closes pour le public, mais il a fallu évidemment continuer de soigner et nourrir les animaux et les frais incompressibles s’élèvent à environ 300.000 euros par mois. 

"Les mois d'avril et mai représentent la plus grosse période de l'année avec les vacances de Pâques et les jours fériés. On estime à 30% la perte de notre chiffre d'affaires." - Louis Pons, co-gérant du zoo de La Barben

Dans un week-end de grosse affluence, le parc peut accueillir jusqu’à 6.000 visiteurs. En plus des soins à apporter aux animaux, même quand le zoo est fermé, il faut continuer d'entretenir le domaine dont la superficie est de 33 hectares et neuf kilomètres de sentiers. Mais aujourd'hui, le zoo résiste, assure Louis Pons. 

"Notre métier c'est de prendre soin et d'accueillir, donc heureusement nous avons des réserves pour répondre à des crises comme celle-ci. Nous avons dû dépenser 300.000 euros par mois et heureusement, nous avons aussi pu bénéficier des aides mises en place par l'État et aussi des mesures de chômage partiel." 

Mais à propos de l'avenir, Louis Pons se montre plutôt optimiste : "Le parc n'est pas en danger, même si nous avons beaucoup souffert". Il espère maintenant pouvoir rouvrir le zoo lundi prochain. Et comme tous les lieux publics, le parc devra mettre en place des mesures sanitaires. 

"Nous avons présenté un plan sanitaire bien strict à la préfecture pour garantir la sécurité à tous nos visiteurs et tous nos salariés. Il faudra respecter les gestes barrières." 

La préfecture doit donc encore valider ce plan et si tout va bien, les lions, singes, girafes de La Barben verront bientôt à nouveau le public. 

Le "relance éco" est le nouveau rendez-vous sur France Bleu Provence, tous les jours à partir de 7h15. Coup de projecteur sur une activité économique de la région en pleine épidémie de Covid-19 et alors que le déconfinement vient tout juste de débuter et que de nombreuses entreprises reprennent progressivement leur activité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu