Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les banques du Finistère sont-elles prêtes à aider les entreprises ?

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Pendant cette période de confinement, les banques essaient de faire le maximum pour aider leurs clients, entreprises comme particuliers. Comme le Crédit agricole du Finistère, qui a mis en place une nouvelle organisation et de nouveaux outils adaptés à chaque situation.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Radio France - Xavier Grumeau

Avec le confinement, beaucoup d'entreprises, qui ont dû fermer, sont en difficulté. Pour les aider, le Gouvernement a mis en place des prêts garantis par l'Etat (PGE). 

De nouveaux outils dans les banques

Pour conseiller et soutenir les entreprises, les banques doivent également se réorganiser depuis plusieurs semaines. "Nous avons mis en place des outils pour aider les Finistériens dans cette période inédite, entreprises et particuliers. Nous mettons tout notre réseau à disposition des clients et sociétaires", affirme Jean-Paul Kerrien, le président du Crédit agricole du Finistère. 

Pendant cette période, personne ne doit être laissé de côté estime ce dernier : "Nous avons la volonté de poursuivre nos engagements et partenariats avec les manifestations du territoire, qu'elles aient lieu ou pas, que ce soit des festivals, des salons ou même des clubs sportifs qui ont dû finir leur saison plus tôt." Les partenariats seront donc menés jusqu'au bout. Les agences restent d'ailleurs ouvertes sur rendez-vous pour tous, bien que les plages horaires soient réduites. 

98% de demandes de prêts garantis par l'Etat acceptées

Si les 15 premiers jours ont surtout été dédiés à la réorganisation du travail pour préserver la santé des salariés et clients, la banque a également dû trouver de nouvelles façons de faire pour s'adapter aux prêts garantis par l'Etat. "Il y a 98% de demandes acceptées", précise le président. À la mi-avril, 475 demandes de PGE ont été formulées dans le département

Pour répartir au mieux le travail, la banque rappelle qu'il n'y a pas d'urgence pour faire sa demande de PGE. "Si les entreprises ont encore de la trésorerie, la demande peut s'étaler jusqu'à la fin de l'année", glisse Jean-Paul Kerrien. Le président précise également que "toute entreprise saine avant la crise doit pouvoir avoir accès à ces prêts là de manière automatique".

Répondre en 5 jours aux situations urgentes

Il faut également faire vite pour certaines entreprises. "Nous sommes obligés de simplifier l'ensemble de nos processus, puisque nous nous sommes engagés à répondre aux situations urgentes en moins de 5 jours", indique Franck Bertrand, le directeur général du Crédit agricole du Finistère. Il ajoute : "L'État a raison de nous mettre la pression, parce qu'on sera la réponse à cette crise, donc il faut que l'on soit hyper performant et opérationnel." Depuis le début de la crise, la banque gère 50.000 contacts par semaine avec ses clients

La crise sanitaire entraîne avec elle des demandes de report de crédit, exceptionnellement sans frais et sans intérêts de retard. Le Crédit agricole du Finistère a déjà reçu 7.300 demandes

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu