Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les bars des Pyrénées-Orientales vont devoir fermer à 22 heures

-
Par , France Bleu Roussillon

Face à l'épidémie qui "dérape" dans les Pyrénées-Orientales, le préfet des Pyrénées-Orientales ordonne la fermeture des bars en soirée à partir de 22h dans tout le département. La mesure entre en vigueur ce samedi.

Après Marseille, Paris ou Montpellier, les bars de Perpignan sont touchés à leur tour par une mesure de fermeture anticipée (Photo d'illustration)
Après Marseille, Paris ou Montpellier, les bars de Perpignan sont touchés à leur tour par une mesure de fermeture anticipée (Photo d'illustration) © Radio France - Noémie Bonnin

Nouveau coup dur pour les bars et les débits de boissons des Pyrénées-Orientales : à partir de ce samedi, les établissements devront baisser le rideau chaque soir à 22 heures. Le préfet des Pyrénées-Orientales justifie ce nouveau tour de vis par la très forte progression du virus depuis la semaine dernière : "Nous observons un vrai dérapage des indicateurs depuis la fin de la semaine dernière", notamment sur Perpignan où "le taux de positivité aux tests atteint 19,5%".

"Nous devons réduire les risques de contamination dans ces lieux où il y a une forte densité", explique Etienne Stoskopf, qui annonce également le port du masque obligatoire dans toutes les communes de plus de 1.000 habitants.

Cette mesure ne concerne pas les restaurants, qui peuvent continuer à servir au delà de 22 heures. De même, les bars qui disposent d'une cuisine et qui assurent un service de restauration peuvent rester ouverts, à condition de ne pas servir des boissons seules, mais uniquement des boissons qui accompagnent un repas.

Les professionnels lancent un appel solennel aux consommateurs

La fermeture anticipée des bars est lourde de conséquence pour des établissements déjà fragilisés par la longue période de confinement. Mais elle reste un peu moins contraignante que le couvre-feu décrété en Ile de France et dans huit grandes agglomérations dont Montpellier et Toulouse. 

"Nous lançons un appel à tous les consommateurs : si vous souhaitez continuer à venir dans nos établissements festifs, respectez les règles !", implore Hervé Montoyo, le président de l'UMIH 66 (Union des métiers de l'hôtellerie et de la restauration). "Certains clients ont suffisamment joué à ne pas porter le masque, ou à rester sourds aux consignes. Maintenant, il faut que chacun fasse un effort : en respectant les règles, nous pouvons encore échapper à des mesures plus fortes. Nous ne voulons pas revivre le confinement, ce serait une catastrophe."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess