Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les bars et restaurants d'Aix-Marseille fermeront finalement dimanche soir à minuit

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

La fermeture totale des bars et restaurants dans la métropole d'Aix-Marseille n'interviendra qu' "à partir de dimanche soir", a annoncé ce vendredi le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Renaud Muselier.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © Radio France - Stéphanie Berlu

Un week-end de répit pour les bars et restaurants d'Aix-Marseille. La fermeture imposée par le gouvernement pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, ne sera effective que dimanche soir, normalement à minuit. Une annonce du président LR de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur ce vendredi.

Renaud Muselier s'exprimait devant la presse à l'issue d'une réunion en préfecture avec des élus et le ministre de la Santé Olivier Véran, en visite à Marseille, où l'annonce de ces prochaines fermetures a suscité un tollé. "Certaines de mes propositions sont reprises", a salué le président de région dans un communiqué. Il évoque aussi "une clause de revoyure dans sept jours pour faire le point et réévaluer la situation" et "la possibilité de maintenir la livraison à domicile pour les restaurants".

Une fermeture jugée injuste, des restaurateurs qui font savoir qu'ils resteront ouverts

On attend toujours le décret du préfet publié normalement ce samedi pour connaître le périmètre concerné. Les restaurateurs ne digèrent pas cette fermeture, il faut dire que deux visions s'opposent. D'un côté l'urgence sanitaire, de l'autre l'urgence économique. D'un côté éviter une saturation des hôpitaux, de l'autre assurer la survie d'établissements fragilisés par six mois de crise.

La fronde des bars et restaurants est renforcée par le soutien des élus locaux. Pour eux la fermeture est injuste et arbitraire, imposée sans concertation locale. Des professionnels font déjà savoir qu'ils resteront ouverts. La police municipale ne verbalisera pas assurent plusieurs élus de la métropole. L'État devra donc assumer seul les contrôles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess