Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : les clubs amateurs accusent le coup en Loire-Atlantique et en Vendée

Avec l'arrêt des différentes compétitions et championnats amateurs, les clubs sont en difficulté en Loire-Atlantique et en Vendée. Certains espèrent un coup de main de l'État pour limiter la casse.

La région a débloqué 4 millions d'euros pour aider les associations comme les clubs de sports La région a débloqué 4 millions d'euros pour aider les associations comme les clubs de sports
La région a débloqué 4 millions d'euros pour aider les associations comme les clubs de sports © Maxppp - Michel Clementz

À cause du Coronavirus le gouvernement a décidé de mettre fin aux saisons sportives. Les professionnels sont à l’arrêt et ne vont pas reprendre les compétitions avant le mois d’août au mieux. Pour les amateurs, de la Loire-Atlantique et de la Vendée, c’est la même chose. Les sports collectifs sont particulièrement touchés.

Publicité
Logo France Bleu

Près de 600 licenciés, filles et garçons , au football club de Rezé, près de Nantes. Difficile de traverser cette crise sanitaire pour Frédéric Faissolle vice-Président : "C'est compliqué parce que depuis le mois de mars il n'y a plus de rentrées financières. D'habitude, on peut compter sur les recettes du bar, du vide-grenier ou des tournois." Cette saison plusieurs tournois internationaux comme le mini-mondial d'Orvault, et l'International U17 de Rezé sont annulés. Frédéric Faissolle et les Rezéens ne vont pas toucher sur l'argent du tournoi (1/3 va dans les caisses du club habituellement). 

"Il y a des aides qui se débloquent au niveau de la Fédération française de football et de la région ( 4,3 millions d'euros pour les associations organisatrices d’événements culturels et sportifs), donc on va essayer de mobiliser ces aides."

En Vendée, le Handball club Fontenaisien tourne grâce à 150 bénévoles. "Si on ne peut pas reprendre en août ou en septembre, les enfants qui voulaient découvrir ce sport vont se tourner vers d'autres activités qui seront accessibles" s'inquiète la présidente Sophie Doret. "Ils pourraient préférer des sports qui se pratiquent à l’extérieur et sans contact comme l’athlétisme par exemple." Le département de Vendée a mis en place une dotation de 500 000 euros pour le monde associatif.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu