Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les commerçants décidés à rouvrir, mais avec "des règles"

-
Par , France Bleu

Les commerçants sont "mobilisés" et "fermement décidés à ouvrir" après le 11 mai, mais demandent des "règles du jeu" au gouvernement. France Bleu fait le point sur les conditions de réouverture.

La Confédération des commerçants de France a par ailleurs appelé à "repousser les soldes", censés débuter le 24 juin.
La Confédération des commerçants de France a par ailleurs appelé à "repousser les soldes", censés débuter le 24 juin. © Maxppp - Vincent Voegtlin

Quel est le plan de déconfinement des artisans et des petits commerces ? "Il faudra des moyens de protection", déclare le président de la Confédération des commerçants de France, Francis Palombi chez nos confrères d'Europe 1. Il demande aux pouvoirs publics "que les règles du jeu soient bien avancées".

Gestes barrière, port du masque et règles de distanciation 

Pour les commerces la difficulté c'est de trouver _"_un juste équilibre entre des règles de sécurité sanitaire nécessaires et un niveau de contraintes qui n'entrave pas l'activité" du magasin ni sa rentabilité, selon le directeur général de l'Alliance du Commerce Yohann Petiot. Chacun va devoir s'organiser et fournir du gel hydroalcoolique aux clients, des masques et des gants pour les salariés. Il va falloir aussi respecter la distanciation sociale avec des marquages au sol ou un nombre limité de clients dans les magasins. Pour l'instant, rien n'est acté et les commerçants attendent des réponses concrètes du gouvernement à ce sujet. 

Les clients seront-ils au rendez-vous ? 

Il y a également une inquiétude sur la fréquentation des magasins après le 11 mai. Est-ce que les Français vont se ruer dans les boutiques après presque deux mois confinés ? Pas sûr. On rappelle que plus de 10 millions de salariés sont actuellement en chômage partiel ce qui pèse sur le pouvoir d'achat. En Chine ou plus récemment en Allemagne, la reprise s’est faite de manière très progressive.

Les commerçants demandent des loyers progressifs et le report des soldes d'été 

Françis Palombi souhaite "que le montant des loyers au moment de la reprise (...) soit progressif". "Un magasin qui fait moins 40%, moins 50% et qui a un loyer (à) 100% comme avant la crise, ça ne peut pas économiquement fonctionner", a-t-il affirmé. le président de la Confédération des commerçants de France demande également au gouvernement de décaler les soldes au 1er juillet afin d’écouler les stocks de la marchandise printemps-été dans des conditions normales. Les soldes d'été sont censés débuter le 24 juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess