Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le Fournil St André redoute ce deuxième confinement

-
Par , France Bleu Berry

À Châteauroux, le Fournil St André, c'est deux boulangeries qui ont résisté lors du premier confinement. En revanche, le deuxième est plus problématique en raison des charges fixes et des aides qui tardent souvent à arriver.

Jean-Luc Félix, gérant du Fournil St André, avenue Marcel Lemoine et place de la République à Châteauroux est inquiet avec ce deuxième reconfirment
Jean-Luc Félix, gérant du Fournil St André, avenue Marcel Lemoine et place de la République à Châteauroux est inquiet avec ce deuxième reconfirment © Radio France - Sylvain ROGIE

Dans sa carrière de boulanger et d'entrepreneur, Jean-Luc Félix ne s'attendait pas à vivre un confinement. Le gérant de deux structures, le Fournil St André avenue Marcel Lemoine et place de la République à Châteauroux, s'apprête pourtant à vivre un deuxième confinement, cette fois-ici d'un mois minimum. Avec une perte d'un peu plus de 200 000 euros de chiffre d'affaires lors du premier confinement, sa boulangerie située place de la République avait fermé ses portes. Mais cette fois-ci, elle sera ouverte : "Si j'ai fermé la première fois c'était pour des raisons économiques au même titre que mes confrères. Nous avons tous fait les calculs. Il est souvent plus rentable de fermer que de rester ouvert. Mais cette fois-ci, le confinement est moins drastique car les écoles restent ouvertes. il y aura sans doute plus de mouvements dans la journée. Donc c'est pour ça mais aussi pour satisfaire mes clients que cette fois-ci, les deux structures seront ouvertes. Nous allons réduire les horaires d"ouverture place de la République à Châteauroux. Nous devrions fermer en début de soirée." 

Le fournil St André emploie 20 salariés sur les deux structures. Jean-Luc Félix le gérant va devoir mettre une partie de son personnel à tour de rôle en chômage partiel
Le fournil St André emploie 20 salariés sur les deux structures. Jean-Luc Félix le gérant va devoir mettre une partie de son personnel à tour de rôle en chômage partiel © Radio France - Sylvain ROGIE

Qui dit confinement dit chômage partiel, y compris pour des commerces prioritaires. Les employés du Fournil St André comprennent précise Jean-Luc Félix : "C'est un crève cœur mais j'ai de la chance d'avoir du personnel qui comprend ma situation économique et en plus ils s'investissent au-delà de 100% dans leur travail. Mais pour moi, ce n'est pas évident de choisir les salariés. Ce sera donc à tour de rôle pour essayer de ne pas trop les pénaliser. Alors nous serons aidés par l'état pour nos salariés en revanche, les frais fixes de l'entreprises restent là. Alors avec une chute de 50 à 60% de notre chiffre d'affaires, c'est un véritable coup de massue pour nous." Enfin, le Fournil St André va développer et donc accélérer le service Uber Eats de livraison à domicile. Ce sera ainsi l'une des premières boulangeries à offrir ce service à ses clients.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess