Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les dépannages informatiques en hausse avec le développement du télétravail

Les dépannages informatiques se sont multipliés ces derniers jours avec le développement partout en France du télétravail. À Auxerre (Yonne), la société Eole informatique a maintenu son activité depuis l'annonce par Emmanuel Macron du confinement des Français.

Le magasin de Eole Informatique à Auxerre reste ouvert aux cas les plus exceptionnels pendant le confinement des Français, avec obligation de prévenir par téléphone.
Le magasin de Eole Informatique à Auxerre reste ouvert aux cas les plus exceptionnels pendant le confinement des Français, avec obligation de prévenir par téléphone. - Eole Informatique

La crise sanitaire entraînée par le Covid-19 depuis quelques semaines en France profite, en quelque sorte, à certains secteurs d'activité, comme les dépanneurs en informatique. Après avoir consulté la préfecture, Eole informatique, basé à Auxerre (Yonne), maintient ses réparations et son magasin reste ouvert aux exceptions. Les sept salariés de la société icaunaise ont vu la semaine dernière une hausse nette de leur activité, la plupart du temps en conséquence de l'adoption du télétravail par des millions de Français depuis lundi 16 mars.

Hausse de l'activité technique, baisse de l'activité commerciale

Michel Cornebise est le gérant de la société Eole Informatique. « Notre activité est composée d'une partie commerciale et d'une partie technique. On ne fait plus d'activité commerciale à proprement parler mais on se concentre sur l'activité technique pour développer des solutions de télétravail. » Car c'est bien pour cela que les dépannages informatiques se sont multipliés ces derniers jours chez Eole. « On a fait face à une grosse demande de particuliers qui télétravaillent. Nous sommes obligés de s'adapter et de leur trouver des solutions pour installer des systèmes de télétravail sur des ordinateurs familiaux qui ne sont pas prévus pour ça. »

"Un manque de matériels et de compétences en informatique pour le télétravail." - Michel Cornebise, gérant de Eole Informatique à Auxerre

La majorité de leurs clients n'avaient pas d'ailleurs pas forcément de matériel adéquat à la maison pour télétravailler. « Certains n'avaient pas d'ordinateur assez performant pour pouvoir effectuer leurs tâches professionnelles à distance. D'autres manquaient d'accessoires ou de compétences, ce qui peut parfois être nécessaire quand le télétravailleur doit rejoindre un réseau professionnel. On ne fait plus d'intervention avec la personne à-côté. Le matériel est traité, déposé au comptoir et les personnes viennent le chercher. » Et on le sait, le matériel informatique est en général peu nettoyé et donc rempli de saletés et bactéries. « Nous nettoyons le matériel, nous faisons ce qu'on a à faire, on le renettoie avant de le déposer au comptoir et que le client vienne le chercher. »

Chez Eole Informatique, moitié télétravail, moitié présence en magasin

« Il n'y a plus que trois salariés présents dans nos bureaux, dans trois pièces distinctes. Les autres sont en télétravail », explique Michel Cornebise, le gérant de la société auxerroise. Le magasin reste ouvert aux horaires habituels. « Il ne faut venir qu'en cas de nécessité absolue. Nous réalisons par téléphone un entretien pour savoir exactement ce dont ils ont besoin afin de réduire leur temps de présence en magasin. » Les commandes sont prêtes à leur arrivée.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu