Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les entreprises assumeront 15% du coût du chômage partiel à partir du 1er juin

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

A partir du lundi 1er juin, l'Etat prendra en charge 85% du coût du chômage partiel, contre 100% actuellement, a indiqué le ministère du Travail ce lundi. Les entreprises devront donc assumer 15% du coût.

L'Etat prendra en charge 85% du coût contre 100% actuellement à partir du 1er juin
L'Etat prendra en charge 85% du coût contre 100% actuellement à partir du 1er juin © AFP - VALERY HACHE

Les entreprises devront désormais assumer 15% du coût du chômage partiel. En effet, à partir du lundi 1er juin, l'Etat et l'Unédic prendront en charge 85% du coût contre 100% actuellement, a indiqué le ministère du Travail dans un communiqué ce lundi. C'est valable dans la limite de 4,5 SMIC. 

Les secteurs faisant l'objet de restrictions particulières en raison de la crise sanitaire continueront à bénéficier d'une prise en charge à 100%.

Indemnité inchangée pour le salarié

L'indemnité versée au salarié pendant l'activité partielle reste toutefois inchangée : il perçoit 70% de sa rémunération brute (environ 84% du salaire net) et au minimum le SMIC net.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess