Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Avec la crise du Covid-19, les expéditions de champagne chutent de 18% en 2020

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Le comité champagne a dressé un bilan de l'année 2020 pour la filière ce mardi 26 janvier. Sans surprise, la crise du Covid-19 a largement impacté les expéditions de bouteilles cette année : -18%.

245 millions de bouteilles de Champagne ont été expédiées en 2020
245 millions de bouteilles de Champagne ont été expédiées en 2020 © Maxppp - Alexandre MARCHI

"C'est une année noire", selon Jean-Marie Barillère, co-président du comité Champagne et président de l’Union des Maisons de Champagne. Et pourtant, 2020 aurait pu être pire si l'on en croit les estimations de la filière l'été dernier : "Nous pensions à une chute des expéditions autour des 30%, nous enregistrons finalement une baisse de 18%."

Un milliard d'euros en moins

En tout, 245 millions de cols ont été expédiés sur toute l'année dernière, soit 55 millions de moins que 2019. La baisse représente un milliard d'euros de chiffre d'affaires en moins pour la filière. 

Face à la crise sanitaire et aux différentes restrictions dans beaucoup de pays, l'export a résisté (-16%) selon le comité Champagne. Habituellement, les ventes à l’étranger ralentissent beaucoup plus les années de crise. "C'est la première fois que je vois ça en 30 ans", confie Jean-Marie Barillère. 

Chute des ventes pour les Etats-Unis et le Royaume-Uni

Les pays voisins de la France n'ont presque pas changé leurs habitudes : les ventes de bouteilles en Belgique, en Suisse et en Allemagne ont très légèrement baissé. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni enregistrent en revanche une forte chute : -20% en 2020. Le marché australien a, lui, progressé l'année dernière. 

Le marché français, comme depuis plusieurs années, reste derrière l'export. L'explication est simple pour les co-présidents du comité champagne : la fermeture des restaurants et le manque de touristes en 2020.

La réserve interprofessionnelle

Le tableau n'est donc pas tout à fait noir pour la filière Champagne, qui avait fixé un rendement commercialisable bas pour les vendanges 2020. Une façon d'anticiper les baisses des ventes. Mais il n'y a pas eu d'excès de prudence selon Jean-Marie Barillère : "Nous avions pris l'engagement que si les expéditions étaient supérieures à 230 millions de bouteilles, alors nous débloquerions 400 kilos de la réserve interprofessionnelle et c'est ce que nous avons fait. Donc le rendement va être de 8.400 kilos et sera payé d'ici le 5 septembre 2021."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess