Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les fêtes de l'Ours annulées, une première dans l'histoire du Vallespir

-
Par , , France Bleu Roussillon

Pas de fêtes de l'Ours cette année ! L'épidémie de Covid-19 aura eu raison de cette tradition millénaire, une première dans l'histoire du Vallespir.

La fête de l'Ours avait attiré 10.000 personnes l'an dernier à Prats-de-Mollo
La fête de l'Ours avait attiré 10.000 personnes l'an dernier à Prats-de-Mollo © Radio France - Sébastien Berriot

"L'ours restera dans sa tanière cette année !" Le maire de Saint-Laurent-de-Cerdans Louis Caseilles est résigné. "Cette année, ce n'est pas possible d'organiser la fête de l'Ours, ni ici, ni à Prats-de-Mollo ni à Arles-sur-Tech. Certains ont dit pourquoi pas les reporter en juin, mais la tradition, c'est février-mars. Si les conditions sanitaires s'améliorent, on pourrait envisager des projections de films, mais ce ne sera pas la fête comme elle est organisée chaque année."

Tout un cérémonial inscrit dans la culture du Vallespir

C'est en effet impossible d'imaginer les traditionnelles poursuites dans les rues des trois communes et les chasses à l'ours en pleine crise sanitaire. L'année dernière, les fêtes avaient réuni 10.000 personnes à Prats-de-Mollo, 5.000 à Saint-Laurent-de-Cerdans, venus de tout le département et même d'ailleurs. "On ne peut pas se permettre de prendre le moindre risque" ajoute Louis Caseilles.

Un impact économique

La nouvelle a été accueillie avec tristesse dans la commune. Pour Jeanine, "ça va beaucoup, beaucoup nous manquer. C'est triste sans fête, sans rien !" Solange, qui tient un magasin multi-service, avait quand même anticipé cette décision. "Cela va être un gros manque à gagner, pas de vente de confettis, de bonbons, de serpentins ou de pétards. Il n'y aura rien de tout ça cette année, d'ailleurs on n'en a même pas commandé".

L'annulation des fêtes de l'Ours cette année risque également de retarder le dossier pour l'inscription de cette tradition au patrimoine immatériel de l'Unesco.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess