Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les patrons des Hauts-de-France pessimistes sur la reprise de l'activité

-
Par , France Bleu Picardie

2 400 dirigeants d'entreprises des Hauts-de-France ont répondu au baromètre de la Chambre de Commerce et d'Industrie des Hauts-de-France sur le troisième trimestre et sur les perspectives de cette année chamboulée par le coronavirus. La tendance est plutôt au pessimisme.

L'hôtellerie restauration fait partie des secteurs les plus touchés
L'hôtellerie restauration fait partie des secteurs les plus touchés © Maxppp - Maxppp

"Un dirigeant sur 3 indique un niveau d’activité mauvais au cours de la période estivale et ce dans tous les secteurs à l’exception du BTP", indique le dernier baromètre réalisé du 21 au 28 septembre par la chambre de commerce et d'industrie des Hauts de France. Plus de 2 400 dirigeants ont répondu au questionnaire. 

Le chiffre d’affaires réalisé entre juillet et septembre est en recul de 39% avec des trajectoires différentes selon les secteurs. La plus forte baisse est enregistrée dans les services aux entreprises (-47%). A l’inverse le recul est moins important dans le BTP (-29%).

Une situation qui ne donne pas confiance dans l'avenir proche. "Pour la fin de l’année, les dirigeants sont pessimistes pour leurs perspectives d’activité, ils sont majoritaires (38%) à anticiper une détérioration", indique l'étude de la CCI. 

Des investissements à la baisse ou gelés

58% des dirigeants ayant des projets d’investissements envisagent de les reporter en raison des incertitudes liées au contexte de crise sanitaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess