Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les plages du Pays Basque bientôt rouvertes ?

-
Par , France Bleu Pays Basque

Un comité de pilotage réunira les maires de la Côte Basque sous l'autorité du sous-préfet de Bayonne. Ils vont faire des propositions pour une réouverture progressive des plages, en respectant les mesures de sécurité

Plage de Socoa
Plage de Socoa © Radio France - Paul Nicolaï

La sous-préfecture de Bayonne vient de créer un comité de pilotage composé entre autres des élus des stations balnéaires du Pays Basque. Il se réunira en visio-conférence dans les prochains jours.

Les élus proposent aussi que le petit train de Larrun (la Rhune) recommence à circuler
Les élus proposent aussi que le petit train de Larrun (la Rhune) recommence à circuler © Radio France - Jacques Pons

L'Association des Maires de France (AMF) demande au minimum une réouverture partielle, dans une série de propositions remises au gouvernement. Ils proposent par exemple de laisser les plages les plus fréquentées fermées comme les grandes plages de Biarritz et St Jean de Luz. Pour Didier Irigoin, maire (LR) de Béguios et vice-président de l'association des maires ruraux des Pyrénées-Atlantiques: "on ne peut pas se permettre de se retrouver avec des milliers de personnes allongées sur le sable. Mais pourquoi ne pas envisager la circulation en bord de mer et l'ouverture de tous les sites touristiques, comme le petit train de la Rhune ou le musée Arnaga, en contrôlant de manière drastique le nombre de personnes accueillies?".

Dans tous les cas, il faut agir rapidement pour cet élu: "une chose dont on est sûre: il faut trouver une solution pour reprendre une activité touristique dès cet été. Économiquement, mais aussi psychologiquement, c'est important pour la population et les prestataires. Il faut qu'on limite les dégâts". Certains élus en Pays Basque militent pour une réouverture des plages dès le mois de juin

Didier Irigoin: "reprendre une activité touristique c'est important économiquement et psychologiquement"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess