Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le gouvernement annonce des aides pour les stations de ski, les remontées restent fermées

-
Par , France Bleu Occitanie

Pour répondre à la détresse des professionnels de la montagne, le gouvernement a annoncé lundi une série de mesures d'aides, notamment une indemnisation des remontées mécaniques fermées en décembre.

Une station de ski des Pyrénées (illustration)
Une station de ski des Pyrénées (illustration) © Maxppp - Guillaume Bonnaud

Les remontées mécaniques de nos stations de ski des Pyrénées ne rouvriront pas pour les fêtes de fin d'année. Le gouvernement, lors d'une réunion ce lundi avec les professionnels de la montagne, a fermé la porte à une réouverture en ce mois de décembre en raison de l'épidémie de coronavirus. Le gouvernement a par ailleurs annoncé une série de mesures d'aides pour les stations pénalisées.

Les aides annoncées par le gouvernement

Une indemnisation des remontées mécaniques fermées en décembre est d'abord annoncée. Ce dispositif "s'adressera tant aux structures privées qu'aux structures publiques", a précisé Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d'Etat au Tourisme. "Les activités fermées, ou non fermées" touchées par la "chute de fréquentation consécutive à la fermeture des remontées mécaniques", seront "couvertes par le fonds de solidarité et les dispositions du plan tourisme", a expliqué lundi soir Matignon à l'AFP.

En outre, "les activités fermées, ou non fermées" touchées par la "chute de fréquentation consécutive à la fermeture des remontées mécaniques", seront "couvertes par le fonds de solidarité et les dispositions du plan tourisme", a expliqué le gouvernement.

Le gouvernement prévoit également "un dispositif de chômage partiel avec un reste à charge zéro" pour l'emploi des saisonniers, tant que les domaines skiables seront fermés, selon M. Lemoyne. Le recours à l'activité partielle sera autorisé pour les travailleurs saisonniers qui "ont déjà été recrutés l'an dernier et font ainsi l'objet d'une mesure de reconduction du contrat de travail", ou "font l'objet d'un premier recrutement matérialisé par une promesse d'embauche écrite signée avant le 1er décembre 2020 ou d'un contrat de travail faisant état de cette embauche pour la saison 2020-2021".

Des mobilisations pour l'emploi ont été organisées dans plusieurs stations des Alpes en ce début de semaine, d'autres sont prévues mercredi.

Carole Delga plaide pour une "différenciation par massif"

La présidente de la Région Occitanie Carole Delga plaide elle pour une "différenciation par massif". Pour les stations de ski pyrénéennes et du massif central, elle demande une ouverture le 15 décembre car "en Occitanie le taux de contamination est très faible et il n'y a pas de saturation dans les hôpitaux". "Le gouvernement veut éviter le brassage ? Mais le brassage dans les Pyrénées va se faire de toute façon, les Français iront skier côté espagnol", a-t-elle affirmé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess