Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : les syndicats d'Arcelor Mittal à Florange s'opposent au redémarrage des installations

Par

Ce mardi 24 mars, un CSE extraordinaire s'est tenu par visioconférence entre la direction du géant de l'acier et les organisations syndicales pour évoquer une éventuelle reprise de l'activité. En pleine épidémie de coronavirus, la quasi-totalité des syndicats s'y opposent.

Le site d'ArcelorMittal, à Florange
Le site d'ArcelorMittal, à Florange © Radio France - Magali Fichter

Pour la quasi-totalité des syndicats d'Arcelor Mittal à Florange, c'est " non " ! Ce mardi, la direction avait convoqué le CSE extraordinaire pour se prononcer sur la levée ou non de la procédure de danger grave imminent qui avait été déposée la semaine passée par la CGT, à cause de l'épidémie de covid-19. Les sites de Florange sont tous à l'arrêt depuis jeudi matin, excepté la cokerie voisine de Sérémange-Erzange. 

Publicité
Logo France Bleu

A l'issue de cette réunion par visioconférence, les organisations syndicales (FO,CGT,UNSA,CFDT) ont voté contre la reprise de l'activité sur les installations de Florange. Elles estiment que les mesures proposées par la direction ne sont pas encore suffisantes pour garantir la santé des sidérurgistes. 

La CGT a saisi l'inspection du travail pour qu'elle évalue les mesures préventives imaginées par le leader de l'acier. Pour Lionel Buriello, le secrétaire générale de la CGT, c'est à " l'Etat de valider ou non ce redémarrage ". 

De son côté, Force Ouvrière redoute un passage en force de la direction qui souhaiterait un redémarrage rapide de ces installations, peut-être dès mercredi ou jeudi matin . Son secrétaire à Florange, Frédéric Weber, évoque une " sorte de chantage à l'emploi. "

loading

Contacté par France Bleu Lorraine, la direction confirme qu'elle souhaiterait redémarrer progressivement une ligne de packaging alimentaire

Par ailleurs, selon les syndicats, plusieurs salariés, entre cinq et dix, auraient été testés positifs au Coronavirus. Une cinquantaine d'autre cas suspects sont évoqués. Des chiffres que ne confirment la direction. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu