Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Coronavirus : les vignerons du Jura lancent aussi un appel aux consommateurs

-
Par , France Bleu Besançon

Le vignoble jurassien a été temporairement épargné ce dimanche par le retour du gel qui est de nouveau annoncé cette semaine. Malgré tout, l'inquiétude des vignerons du Jura ne concerne pas que la récolte 2020 mais tout leur marché quasiment à l'arrêt total à cause du confinement lié au coronavirus.

Système de gaz propane pour lutter contre le gel dans le vignoble du Jura en mars 2020
Système de gaz propane pour lutter contre le gel dans le vignoble du Jura en mars 2020 - Société de Viticulture du Jura

Dans le Jura, la majeure partie des vignes sont déjà en bourgeons depuis bientôt deux semaines. Grâce au beau soleil accompagné d'agréables températures printanières de cette fin du mois mars. Malgré tout, l'inquiétude est de mise chez les vignerons jurassiens pour cette année 2020. A cause de la météo et du retour du gel - par endroits - depuis ce dimanche qui pourrait encore risquer d'impacter la récolte comme l'an dernier. Et il y aussi les conséquences économiques, déjà existantes, du confinement lié au coronavirus avec des ventes quasiment à l'arrêt actuellement pour les vins du Jura.

La menace du gel pendant un mois encore

La bonne nouvelle du jour, c'est que ce lundi matin les vignerons ont finalement été épargnés par le gel dans leurs exploitations alors que Météo France avait prévu des températures pouvant descendre jusqu'à -5°. Malgré tout, leurs vignes en bourgeons restent sous la menace de nouvelles gelées annoncées durant la nuit de ce mardi à mercredi notamment. "En sachant qu'il peut encore geler durant un bon mois, jusqu'aux fameux Saints de glace du 11 au 13 mai", rappelle Nicolas Caire, le Président de la Société de Viticulture du Jura dont seulement une dizaine d'exploitations affiliées (519 "profiteurs de raisins" au total, dont 209 vinificateurs) ont aujourd'hui les moyens financiers pour disposer d'équipements capables de protéger une partie de leurs vignes en réchauffant l'atmosphère alentour (éoliennes basiques ou avec un brûleur à gaz et/ou fioul ; système de bougies ; bouteilles de propane avec bec et brûleur).

Les vignerons jurassiens croisent ainsi les doigts pour ne pas voir leurs bourgeons brûlés par le gel. Sinon, une bonne partie de la récolte 2020 en septembre prochain sera anéantie. "Comme l'an dernier, déjà pour les mêmes raisons, avec seulement 52.000 hectolitres de production contre 124.000 en 2018, seule année sans gel depuis 2016", précise Nicolas Caire.

Appel aux consommateurs pour relancer les ventes au maximum après le confinement

Et dans les vignes et les caves du Jura, on scrute et on prie le ciel d'autant plus actuellement en raison des difficultés économiques d'ores et déjà bien présentes en ce début d'année. A cause du confinement lié au coronavirus, "la _vente de vins du Jura est quasi à l'arrêt_, quasi nulle aujourd'hui : les producteurs ne peuvent plus aller dans les salons spécialisés ou encore livrer dans les restaurants qui sont fermés. Et impossibilité désormais aussi de ventes directes dans nos propriétés et nos caves", détaille le patron des vignerons jurassiens. 

"L'année _2020 est donc très très mal engagée_", s'inquiète-t-il, avant de lancer cet appel à la solidarité économique à moyen terme pour la survie de la filière viticole du Jura : "je lance un cri aux consommateurs ! Continuez à faire confiance aux vignerons jurassiens, consommez nos produits dès que les restaurants et les magasins rouvriront à la fin du confinement" ! En résumé : ne pas hésiter à acheter davantage - si vos comptes le permettent - pour conserver dans votre cave, par exemple. Parce que, pour la santé, les vins du Jura - comme les autres alcools - restent à consommer avec modération au quotidien. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu