Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : "On maintient en ce moment en moyenne 10% des ventes", assure un commerçant de Montmorillon

-
Par , France Bleu Poitou

Avant les annonces d'Emmanuel Macron, attendues ce mardi 24 novembre, sur le déconfinement, les commerçants de Montmorillon dans la Vienne s'inquiètent. "Si rien ne change en décembre, ça sera impossible de tenir pour beaucoup", estime Stéphane Vinit, président de Fédération des Acteurs Economiques.

Montmorillon
Montmorillon © Radio France - B. Guyonnet

"Il y a un sérieux climat de morosité", explique Stéphane Vinit, le président de la Fédération des Acteurs Economiques de Montmorillon, invité de France Bleu ce lundi 23 novembre. "Pour les commerçants qui ont dû fermer boutique, c'est dur", souligne-t-il à la veille des annonces d'Emmanuel Macron sur le déconfinement progressif. "Et le Click and Collect, représente de 10 à 13% en moyenne de leur chiffre d'affaires". Il s'inquiète à présent de l'état d'esprit des propriétaires de magasins directement touchés. 

"Certains commerçants sont passés de déprime à quasi dépression" rapporte Stéphane Vinit

Il y a Montmorillon près de 6.000 habitants et une centaine de commerçants. La ville connait déjà des difficultés pour favoriser l'installation de nouvelles boutiques, pour lutter contre le phénomène des pas de porte vide. "Nous verrons en janvier ce qu'il en ressortira au tribunal de commerce de Poitiers", calcule-t-il. "Mais si l'ouverture totale en décembre n'est pas possible, ça va devenir intenable". Et il estime que si l'achat de nouveau matériel (tel que des plexiglas) est obligatoire, cela risque encore de creuser les déficits de trésorerie. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess