Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Moins de fréquentation dans le centre-ville de Bordeaux mais pour l'heure "l'économie résiste" selon la CCI

-
Par , France Bleu Gironde

Le centre-ville de Bordeaux connait une nouvelle baisse du trafic piétonnier, jusqu’à 80% en moins en novembre dernier, selon la CCI. Mais la Chambre de commerce et d'industrie de Bordeaux souligne toutefois qu'il y a eu moins de fermetures d'entreprises en 2020 qu'en 2019.

La rue Sainte-Catherine à Bordeaux en mai 2020.
La rue Sainte-Catherine à Bordeaux en mai 2020. © AFP - FABIEN PALLUEAU

La période de Noël est essentielle pour les commerçants qui espèrent rattraper un peu la perte de chiffre d'affaires entraînée par les deux confinements cette année. Mais cette reprise ne suffira pas. 

Une étude publiée ce jeudi par la CCI de Bordeaux montre d'ailleurs qu'il y a eu deux fois moins de monde dans les rues du centre-ville de Bordeaux depuis le mois de juin dernier et donc, inévitablement, beaucoup moins de consommateurs.

Le trafic piétonnier en chute libre

L’annonce d’un nouveau confinement fin octobre, associée à la fermeture des commerces "non essentiels", a même fait chuter drastiquement la fréquentation piétonne dans le centre-ville de Bordeaux, ajoute la CCI. Elle observe une baisse de 77% du trafic piéton sur le mois de novembre, soit 9,4 millions de passages en moins. 

Et même si la consommation repart avec la réouverture des commerces fin novembre, ces dernières semaines restent compliquées selon Patrick Seguin, le président : "Les manifestations à répétition ont créé un climat anxiogène que nous devons combattre. La désaffection du centre-ville se confirme enquête après enquête".

Il souligne l'importance du numérique dans une période comme celle-ci mais également pour la suite : les chiffres démontrent que cela ne doit pas être considéré comme "un gadget". Plus de 600 commerçants ont ainsi été contactés individuellement par la Chambre pour les aider notamment dans la création de plateformes click and collect.

Moins de fermetures d'entreprises

Paradoxalement, la CCI note qu'il y a eu moins d'entreprises fermées en 2020 comparé à 2019 dans le département. Sur la Métropole de Bordeaux, elle comptabilise 110 fermetures d’établissements en novembre, contre 291 l’année dernière. 

Cela s'explique par le "niveau d’aide important accordée aux entreprises". Mais "attention au rebond en 2021 en raison des déclarations de cessation d’activité qui interviendront avec deux mois ou trois mois de décalage", alerte la CCI. "Au mois de janvier, on va avoir sans doute une augmentation du nombre d'entreprises qui cesseront leur activité mais pour le moment force est de constater que l'économie résiste et c'est tant mieux", conclut Patrick Seguin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess