Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : "On ne pensait pas souffrir autant" d'après le Club hôtelier Lille Métropole

-
Par , France Bleu Nord

L'impact du coronavirus commence à se faire sentir dans les hôtels de la métropole lilloise. Les réservations sont en baisses même si les professionnels n'avancent pas encore de chiffre.

Illustration d'une façade de l'hôtel
Illustration d'une façade de l'hôtel © Radio France - Louis Mondot

Le nouveau coronavirus se propage en France. Ce mardi matin, 191 personnes ont été contaminées, c'est à dire 61 de plus en 24 heures. Face à cela, de nombreux événements ont été annulés en Nord-Pas-de-Calais pour évité une diffusion plus large du covid-19. Une incertitude qui inquiète les professionnels de l’hôtellerie. Il est encore trop tôt pour avancer des chiffres sur une éventuelle baisse de fréquentation mais Sébastien Restagno du Club hôtelier de Lille métropole constate tout de même une tendance depuis une semaine. Le livre de réservation en se remplit plus.

"On ne pensait pas souffrir autant" insiste Sébastien Restagno. "Nous pensions que les touristes chinois ne viendraient plus en France or nous constatons que les réservations en se font plus. Ceux qui comptait venir décident finalement de venir à Lille. Nous rencontrons vraiment dans une période d'incertitude" souligne ce représentant du Club hôtelier de Lille métropole.

Une année compliquée

Cette crise du coronavirus dans les réservations hôtelières suscite interrogation et doute dans la profession. "Nous sortons d'une grève des chemins de fer. L'année dernière il y a eu les gilets jaunes et puis là nous rentrons dans cet épisode du coronavirus" détaille Sébastien Restagno. Pour le moment, la situation est encore "soutenable" mais le secteur redoute ne nouvelles annulations d'événements dans les prochains jours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu