Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : réouverture des écoles, masques, accès aux plages... les réponses du préfet de Normandie

Réouverture des écoles, masques, fermeture des plages... Le préfet de Normandie Pierre André Durand a explicité les positions de l'Etat sur ces différents sujets liés au confinement et à la Pandémie du coronavirus.

Le préfet de la Seine-Maritime, Pierre-André Durand, dans les studios de France Bleu Normandie.
Le préfet de la Seine-Maritime, Pierre-André Durand, dans les studios de France Bleu Normandie. © Radio France - Thomas Schonheere

La Normandie se prépare au déconfinement programmé au 11 mai prochain - s'il est confirmé par le gouvernement ce jeudi 7 mai.

A quelques jours de ces échéances, le préfet de région Pierre André Durand a fait le point sur les nombreuses préoccupations des Normands autour de la Pandémie du coronavirus.

La situation sanitaire : quelle couleur pour la Normandie?

_"_La tendance est plutôt d'être classé en vert mais il fut rester vigilant. Je rappelle que nous sommes en situation de confinement jusqu'au 11 mai. Il ne faut donc pas se relâcher. Il continuera d'ailleurs d'y avoir des contrôles jusqu'à cette date."

La réouverture des écoles

Chaque établissement contactera les parents d'élèves. C'est une reprise qui va être progressive et pragmatique car les situations peuvent varier d'une ville à l'autre.

Nous avons des grandes villes - je crois que c'est le cas de Caen - qui envisagent des réouvertures de la quasi-totalité à partir du 12 mai. D'autres villes, je pense à Rouen, vont agir plus progressivement. Mais très majoritairement les écoles vont rouvrir.

Les communes qui ne veulent pas rouvrir les écoles

"Le nombre de communes qui ont décidé de ne pas rouvrir est très marginal. C'est de l'ordre d'une douzaine en Seine-Maritime et nous continuons de dialoguer avec ces élus.

Cela ne nous paraît pas une bonne solution pour une raison simple. Il ne s'agit pas de rouvrir les écoles pour aller au 30 juin.

Si cela n'était que ça, effectivement, on pourrait se poser la question. Comme l'a dit le Premier Ministre, nous allons devoir nous habituer à vivre avec le virus tant qu'il n'y a pas de dispositifs pour permettre de le dominer. Cela veut dire qu'en septembre, qu'en octobre, en novembre, en décembre et peut-être l'an prochain _nous devrons continuer de vivre avec le virus_.

_Nous ne pouvons pas arrêter la vie sociale_, la vie économique et l'éducation de nos jeunes. Le dialogue se poursuit avec les élus" 

La question des masques

"La situation peut paraître compliquée puisqu'il y a une montée en puissance. Nous avons eu affaire à  une pénurie mondiale de masques avec une préoccupation pour le gouvernement de servir d'abord nos soignants.

_Tous les équipements qui progressivement arrivaient étaient tous orientés vers le monde soignant et c'est bien normal_.

Pour la population, il faut distinguer les entreprises - où il appartient aux chefs d'entreprise d'équiper leur personnel en fonction de la nature des métiers - et pour le grand public des situations où le masque sera obligatoire (avec l'exemple des transports en commun) et d'autres cas où le masque sera facultatif.

_Je rappelle que le masque n'est pas la réponse à tout_. Il faut respecter toutes les règles : distanciation sociale, lavage des mains etc.. 

Donc _les masques commencent à être distribués dans les commerces et à être accessibles_. J'ajoute que l'Etat opérera des distributions  gratuites pour les publics modestes et que par ailleurs il rembourse à hauteur de 50% dans la limite d'un prix de référence les masques achetés par les collectivités locales."

La réouverture des plages

"Pour répondre court, les plages sont fermées. _Il n'y a pas de réouverture avant juin_. Je ne peux que vous donner aujourd'hui ce qu'est la position (de l'Etat).

Encore une fois _ce qui guidera l'action des pouvoirs publics, c'est l'évolution de l'épidémie_. Si nous avons une situation épidémique qui s'améliore, vraisemblablement les mesures pourront être assouplies. Mais tant que ça n'est pas le cas, il faut rester extrêmement vigilants et mobilisés."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess