Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : pas de pénurie de billets de banque en Île-de-France avec le confinement

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Les retraits d'argent liquide n'ont pas augmenté avec le confinement. Au contraire, ils ont baissé même si les distributeurs de billets ont été pris d'assaut avant la décision du président de la République, Emmanuel Macron de confiner toute la France pour enrayer la pandémie du coronavirus.

Aucune pénurie de billets de banque n'est à prévoir avec la confinement.
Aucune pénurie de billets de banque n'est à prévoir avec la confinement. © Maxppp - Patrick Lefevre

"Avant le confinement, on avait observé à la Banque de France, une augmentation de 10 à 30% des retraits selon les distributeurs", commence Erick Lacourrège, directeur général de l'institution financière en charge des services à l'économie et du réseau, joint par France Bleu Paris. Mais depuis, le confinement a changé la donne. Les Français sortent moins. Par conséquent, les distributeurs de billets sont toujours pleins.

Aucune pénurie de billets annoncée

"C'est simple, ce vendredi 20 mars, on a constaté 50% de retraits en moins comparé à une journée normale", poursuit Erick Lacourrège. Les effets du confinement se font même ressentir dans les banques. "Nous n'allons pas vers une pénurie, c'est certain, c'est même le contraire. Étant donné que les Français sortent de moins en moins, les distributeurs vont rester pleins et vont être moins sollicités que d'habitude. La pénurie n'est absolument pas d'actualité", observe-t-il.

La pénurie n'est absolument pas d'actualité - Erick Lacourrège, directeur général de la Banque de France en charge des services à l'économie et du réseau

De plus, les réserves sont également pleines. "On a au moins 5 semaines de stock de billets à la Banque de France", résume Erick Lacourrège avant de conclure "Si on est à 50% de la consommation normale, les stocks vont encore augmenter donc il n'y a pas lieu de s'inquiéter".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess